Accéder au contenu principal

Articles

60 ans d’archives - 1986 : une permanence lesbienne au Planning Familial 69

Dans le cadre de l’exposition en ligne « Le Planning Familial 69 : 60 ans d’archives ».  En 1986, les salariées et les bénévoles du Planning 69 ouvrent une permanence lesbienne ; selon elles, c’est « la première de ce type en France ». Elles constatent que les lesbiennes vont très peu au Planning, pour deux raisons. D’abord, elles constituent une population extrêmement démédicalisée, surtout en ce qui concerne la gynécologie, en raison des violences médicales auxquelles elles sont exposées. Ensuite, le Planning Familial se focalise, historiquement, sur des missions liées à l’orthogénie (avortement, contraception) ; il a tendance à se concentrer sur une approche très hétérosexuelle de la sexualité. Les militantes veulent ainsi « élargir l’image de marque ‘avortement-contraception’ du Planning ». Elles rencontrent cependant des difficultés. Elles sont frappées de constater que la plupart des lesbiennes qui viennent aux permanences ne recherchent pas un suivi médical gynécologique, mais
Articles récents

60 ans d’archives : 1979, Le Planning Familial 69 s’installe à Villeurbanne

Dans le cadre de l’exposition en ligne « Le Planning Familial 69 : 60 ans d’archives ». Installé rue de Thou jusqu’en 1966, puis au 6 quai de Serbie, l’association départementale du Planning familial du Rhône déménage ses locaux en juillet 1979 pour s’installer au 2 rue Lakanal, à Villeurbanne. L’appui de la municipalité villeurbannaise permet d’envisager des actions de plus d’ampleur, même si l’activité à la fin des années 1970 est déjà importante. 4500 femmes ont été accueillies en 1978 par l’équipe de 50 militant•e•s bénévoles : les nouveaux locaux, situés au cœur du quartier du Tonkin, permettent d’envisager d’accueillir plus de personnes et dans un plus grand confort. Mais en 1979, la loi Veil est encore récente et bien insatisfaisante : pour les militant•e•s du Planning familial du Rhône, il s’agit de se battre pour défendre un droit à l’IVG non conditionné par la “détresse sociale”, de réclamer l’ouverture de centres d’orthogénie dans les hôpitaux et des interventions remboursée

Le Planning Familial 69 pionnier de « l’éducation sexuelle »

  Dans le cadre de l’exposition en ligne « Le Planning Familial 69 : 60 ans d’archives », voici un document qui évoque les actions d’éducation sexuelle menées par le Planning. Le Planning familial du Rhône a été le premier, en 1965, à dispenser officiellement des cours d’éducation sexuelle à des groupes de jeunes. En 1966, des militant•e•s du Planning 69 prennent part à l’organisation de rencontres nationales sur le thème de l’éducation à la sexualité, pionnières sur le sujet. Dans la foulée, la vocation du Planning familial comme association d’éducation populaire s’affirme. Dans la lignée de la libération sexuelle des années 1960, ces séances ont pour but de déstigmatiser la sexualité, et de combattre la réprobation morale qui l’entoure. Il s’agit de « rassurer [les élèves] et les déculpabiliser en leur montrant le caractère universel et naturel des pensées, des sensations et des désirs qui les assaillent ». La sensibilisation aux violences sexistes et sexuelles, elle, devra attendre

60 ans d'archives : La création du Planning Familial du Rhône

  Dans le cadre de l’ exposition en ligne « Le Planning Familial 69 : 60 ans d’archives », voici les premières archives qui évoquent les débuts du Planning Familial à Lyon. La création du Planning Familial du Rhône est datée du 20 juin 1961, jour de l’assemblée constitutive de l’association. Les statuts sont déposés le 13 juillet 1961. Il est important de revenir d’abord sur ce qu’il s’est passé avant le dépôt des statuts. En effet le Planning Familial avait été fondé à Paris plusieurs années auparavant : en 1956, sous le nom de « Maternité heureuse ». Ses fondatrices, 23 femmes, sont des membres de la bourgeoisie progressiste, notamment des médecins. Dans le contexte des lois de 1920 interdisant l’accès à la contraception ainsi que tout « propagande anticonceptionnelle », leur projet est de faire évoluer le cadre législatif français, et de sensibiliser le corps médical aux principes du Birth Control développé dans les pays anglo-saxons. Pendant ses premières années, l’association sil

Le Planning Familial 69 a 60 ans !

« 60 ans de lutte féministe et toujours d’attaque – Joyeux anniversaire Planning Familial 69 » : une grande banderole décore en ce moment les locaux du Planning à Villeurbanne. Créé lors d’une assemblée constitutive le 20 juin 1961, avec un dépôt officiel des statuts le 13 juillet suivant, le Planning Familial du Rhône fête son 60ème anniversaire ! Pour l’occasion, nous proposons une exposition numérique réalisée à partir des archives de l’association. Un groupe de militantes, aidées de notre documentaliste, s’est plongé dans nos 60 ans d’archives et a découvert des trésors : des photos, des affiches, des documents officiels, des lettres, des tracts, qui retracent les grandes étapes de l’association et révèlent des événements méconnus. Tout l’été, une sélection de ces documents sera présentée, avec des éléments de contexte et des ressources pour aller plus loin dans l’histoire du Planning Familial et du mouvement féministe à Lyon. A l’automne, ces documents parus dans un ordre aléatoir

Un an de Darmanin, un an de trop !

Le 6 juillet 2020, il y a un an aujourd’hui, Emmanuel Macron nommait Gérald Darmanin Ministre de l’intérieur. Triste anniversaire que nous ne fêtons pas aujourd’hui. Gérald Darmanin, déjà ministre de l’action et des comptes publics, était ainsi promu par un Président de la République qui dit défendre la cause des femmes, de même qu’était nommé Ministre de la Justice et Garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti, connu pour ses sorties sexistes. Il y a un an, nous manifestions contre ce gouvernement de la honte. Car oui, nous avons honte de notre gouvernement, à Lyon, comme partout en France.   Un an de Darmanin, un an de honte. Gérald Darmanin, avant votre prise de fonction comme Ministre de l'intérieur, vous étiez déjà, comme beaucoup de vos confrères, un cumulard de mandats car en plus d'être ministre, pendant 3 ans vous avez également été premier adjoint à Tourcoing, conseiller régional des Hauts de France et vice-président de la Métropole de Lille. Plus grave encore, avant

Entrave au droit à l'avortement au Japon : signez la pétition !

Le Japon est l’un des 11 pays dans le monde dans lequel les femmes enceintes ont besoin de demander la permission à leur mari pour recourir à une IVG. Voici une pétition pour demander l’abolition de cette loi qui constitue une grave entrave au droit de choisir. La pétition à signer sur le site Change.org est en anglais. Une traduction en français a été faite par une militante du Collectif Droits des Femmes de Lyon. Merci de faire circuler ! Demande de solidarité envers les femmes japonaises : SVP Signez la pétition Mon corps ne leur appartient pas ! Nous demandons au Japon d’abolir la loi privant les femmes du pouvoir de décision sur leur corps et les forçant à continuer des grossesses non désirées et à donner naissance contre leur gré.  Le Japon est l’un des 12 pays dans le monde dans lequel les femmes enceintes ont besoin de demander la permission à leur mari pour recourir à une IVG. Cela signifie que les femmes japonaises n’ont pas la possibilité de choisir  d’interrompre leur gross