lundi 7 décembre 2015

Avec vous le Planning ne (la) fermera pas







Les attaques de Marion Maréchal Le Pen et des candidatEs FN ne feront pas fermer les Plannings et n'empêcheront pas le droit à l'avortement.
Pour rappel : les associations départementales du "Planning Familial", mouvement féministe et d'éducation populaire, peuvent recevoir des subventions des conseils régionaux pour des actions sur l'éducation à la vie affective et sexuelle pour les jeunes scolariséEs ou non, sur la prévention des violences par le biais des séances d'information, pour des actions ponctuelles (semaine des "Femmes dans les pays en révolution arabe" en 2011, par exemple), pour la diffusion et la mise en place du PASS contraception, et le  N° azur, permanence téléphonique et d'orientation sur les questions de sexualité, de contraception et d'IVG.
Depuis sa création, le FN poursuit une politique réactionnaire en matière de droits de femmes, manifestant régulièrement son opposition à l'IVG et au maintien des Plannings Familiaux (en refusant notamment de poursuivre leur subventionnement). Cette politique n'a pas changé depuis l'accession de Marine Le Pen à la tête du FN malgré ses tentatives de minimiser et d'invisibiliser les prises de position de son parti en matière de droits des femmes, l'un des exemples les plus récents étant la déclaration par Marion Maréchal-Le Pen et de nombreux.ses autres candidatEs FN de couper les subventions des PF en région s'ils et elles venaient à être éluEs.  Restons touTEs vigilantEs dans cette période sombre."

     Le CA de l'Association Départementale du Rhône du Planning Familial

Signez la pétition !!

Et faites circuler autour de vous !

Marion Maréchal Le Pen et d'autres candidats du Front national aux élections régionales veulent supprimer les subventions du Planning Familial sur leurs territoires. Cela revient à remettre en cause l'accès à l'information, l'accueil et l'accompagnement sur les droits et la santé sexuelle de la population.
Aujourd'hui, dans ses 76 associations implantées sur tout le territoire, le PF écoute, informe et oriente plus de 500 000 personnes en particuliers des jeunes.
Supprimer les subventions de notre réseau d'associations c'est tout simplement afficher la volonté de museler la lutte contre les inégalités vécues par les femmes, mais aussi les hommes : sur leur droit de vivre une sexualité libre, préservée des risques de grossesses non voulues et d'infections sexuellement transmissibles,  à l'abri des violences et des discriminations liées au genre et à l'orientation sexuelle. 
En s'en prenant au Planning familial, le FN s'attaque à la liberté chèrement acquise de milliers de femmes et d'hommes, jeunes et adultes, dans leurs choix de vie : la régression !
Vous avez déjà été nombreux et nombreuses à nous soutenir et nous vous en remercions. Le Planning fait partie de vos vies : vous avez entendu parler de nous au collège, vous êtes venus.es nous voir en cachette ou avec un.e ami.e, vous nous avez demandé des préservatifs, des tests de grossesse ou juste un conseil, une écoute bienveillante. Et combien de générations, après vous, feront aussi appel à nous ?
Aujourd'hui, plus que jamais, nous avons besoin de vous : signez cette pétition et montrez avec nous que Le Planning ne (la) fermera pas !