Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du juillet, 2012

Votre magazine de l'été

Le bulletin trimestriel du Planning Familial du Rhône, D’Ebats Féministes, vient de sortir son n° 39.
Au sommaire : Un gros dossier sur le thème de la prostitution (suite à un débat que nous avons eu entre nous), avec à la fin le communiqué du Planning (confédéral) : « Oui, on peut être féministe et contre la pénalisation des clients », Un compte-rendu des actions que nous avons menées localement sur le harcèlement sexuel, et lors de la Marche des fiertés, Une synthèse de l’activité du planning 69 sur 2011, avec plein de chiffres qui montrent qu’on n’a pas chômé ! Une page historique sur le parcours de Jeanne Deroin, Le retour enthousiaste de 2 militantes qui ont fait un stage avec l’association Autodéfense et Autonomie, Et comme toujours des infos sur le mouvement féministe, les dernières nouvelles sur le champ de la santé… et le point sur les nouveautés de notre centre de doc.
Voici le lien vers le site du PF Rhône-Alpes, où vous pouvez télécharger les numéros en PDF : http://www.leplannin…

IVG à Lyon : d’où vient le danger ?

Illustrations : «Le parcours de l’IVG », un jeu interactif créé par le Planning Familial du Rhône.

Il y a des mots qui semblent neutres, sans aspérités, presque sympathiques, qui ne sauraient causer du tort… Il y a des mots qui sont dans l’air du temps… Il y a des mots qui cachent bien leur jeu. « synergie », « mutualisation », « qualité », « efficacité »… sont les mots qu’utilisent à longueur de pages et de discours les responsables politiques et gestionnaires de l’organisation des soins en France. Et derrière ces mots, il y a un projet politique : la logique à l’œuvre, notamment depuis la loi HSPT (Hôpital, Santé, Patient, Territoire), c’est la tarification à l’activité et la notion d’hôpital-entreprise, une vision libérale de la santé dont les conséquences concrètes sont : de multiples fermetures d’établissements de proximité (on a relayé par exemple la lutte des habitant-e-s pour le maintien des petites maternités), des regroupements de structures ou de services, qui peuvent ent…

Les suceuses de l'Ouest, un humour à tomber par terre

Les Suceuses de l'Ouest ? Dans un post Superféministe? Non non pas d'excès de mojito et/ou de chicha en ces débuts de ramadan mais bien la triste réalité du patriarcat de ce doux monde capitaliste qui nous rattrape...

Voyez plutôt.

Comme dirait ma pote Lara Neutron, un bel exemple de slut shaming...

Mais après tout, pas mal d'entreprises et de publicitaires sont de fervents admirateurs de la pub sexiste (souvenez-nous de la campagne Williams il y a quelques mois, qui mettait en scène un jeune homme fraîchement rasé, pouvant reposer sa délicate joue sur une douce poitrine féminine...rôle féminin dont la tête n'était même pas cadrée, car chez Williams on a le sens des priorités). D'ailleurs, comme l'a assuré la standardiste de "Aspiterre France", formidable entreprise d'aspiration de détritus à l'origine des Suceuses de l'Ouest, aujourd'hui pour vendre le moindre bout de savon, on met des filles nues... Pourquoi donc est-ce particulièreme…

Women's Circus en tournée

Women’s Circus from Melbourne… et à Lyon !
Parmi tout ce qui nous construit socialement comme homme ou comme femme, dès la petite enfance, le rapport au corps est peut-être ce qu’il y a de plus ancré en nous parce qu’il s’imprime dans nos gestes, notre façon de nous mouvoir, notre lien avec l’espace, notre regard sur nous-mêmes, et cela sans passer forcément par la conscience. Injonctions (« tiens-toi droite »), interdits (« c’est pas un jeu pour les filles »), imitation et identification, discours parentaux et sociaux, désir d’intégration à un groupe, images médiatiques, tout concourt à ce que, des premiers jeux déjà fortement sexués aux pratiques corporelles de l’âge adulte, ce rapport au corps soit genré.
Alors, en tant que féministes, comment agir là-dessus ? Comment on fait pour « déconstruire le genre » ?

Le travail duWomen’s Circus de Melbourneest une réponse originale à cette épineuse question : permettre à des femmes de tous âges, toutes morphologies, toutes origines, de réinter…

A J+14, un p'tit compte rendu de la LGBT Pride...

Souvenez-vous samedi dernier, une température de 30°C, de la musique d'un goût douteux pas toujours agréable à l'oreille, des cheveux courts, des cheveux longs, des crêtes, des piercings, des gen-te-s torse-nus, de la mousse, des flyers publicitaires... Eh oui, samedi dernier c'était la marche des fiertés à Lyon!
"Pas besoin de char pour lutter contre les connards"  Superféministe, ses supers capes, ses supers amies du Planning 69 étaient bien présent-e-s avec une banderole "LGBT Partout, Visibilité nulle part, ouvrons nos placards". Nous avions aussi des pancartes pour visibiliser des pratiques bien trop souvent ignorées par les média et par notre culture française hétérocentrée, du type "La pénétration n'est pas une obligation", "Meufs Gouines Trans' libres de nos existences", "Sexe anal, acte égal", "ce samedi je suis fière, les autres jours en colère" et autres joyeusetés. Notre caddy fut très remarq…

Oui, on peut être féministe et contre la pénalisation des clients !

Si vous n'avez pas suivi l'actualité, je vous conseille d'aller jeter un œil aux déclarations de notre nouvelle ministre des droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, à propos de l'abolition de la prostitution et de la loi de pénalisation des clients, ainsi qu'aux réactions qu'elle ont suscité... voici celle de la confédération du Planning Familial, en date du 28 juin dernier :
Le discours abolitionniste qui prévaut aujourd’hui, largement repris dans la presse, ne signifie plus l’abolition de la réglementation de la prostitution mais la suppression pure et simple de la prostitution. 
Or ce discours hautement symbolique n’apporte aucune réponse ni aux causes du système prostitueur ni aux personnes en situation de prostitution. Au contraire, et l’on ne peut purement et simplement décréter du jour au lendemain la fin de la prostitution ! 
La prostitution se développe aujourd’hui du fait des conditions d’injustices économiques croissantes, notamment l’écart croi…