mercredi 21 novembre 2012

Contre les violences conjugales


La nouvelle édition du festival Brisons le silence organisé par l'association Filactions commence ce vendredi 23 novembre. Comme chaque année, il y aura des animations de prévention des violences auprès des jeunes, un village associatif, des concerts et une multitude d'événements. Tout le programme est sur leur site.
A noter particulièrement, un moment de mobilisation dans l'espace public le 24 novembre : cela se passera de 14H à 16H30 Place Ampère, dans le 2ème arrondissement.

Voici le tract, signé par plusieurs associations dont le Planning Familial, qui sera distribué au public ce jour-là :
Brisons le silence contre les violences conjugales
La violence, dénoncée avec horreur lorsqu’elle se passe dans la rue, dans un lieu public, dans une chambre de torture ou à l’autre bout du monde, se produit quotidiennement dans les relations de couple.
Nous dénonçons une situation encore, malheureusement, bien réelle : c’est le foyer l’endroit le plus dangereux pour les femmes et en 2011, 122 femmes sont mortes sous les coups de leur conjoint ou ex-conjoint.
Les violences conjugales constituent un véritable fléau social et traversent tous les pays, toutes les catégories sociales, toutes les cultures et toutes les générations.
Des avancées ont eu lieu dans la lutte contre les violences faites aux femmes : depuis juillet 2010, une loi existe et permet par exemple la mise en place d'une ordonnance de protection pour les victimes. Mais beaucoup reste à faire, les moyens financiers manquent, tant pour la prévention que pour la formation de tous les professionnel-le-s concerné-e-s (éducation, services sociaux, santé, police, justice, services municipaux…).
La violence envers les femmes existe aussi hors du foyer : dans la rue (agressions verbales, sexuelles..), au travail (harcèlement moral, sexuel, discriminations..), dans les conflits armés…
Les violences faites aux femmes s’inscrivent dans un système d’inégalités entre femmes et hommes ; elles sont liées et justifiées par les messages permanents que nous envoie une société patriarcale encore traversée de sexisme.
Concernant les violences conjugales : 9 fois sur 10 au moins, les femmes sont les victimes.
La journée du 25 novembre est là pour rappeler l’ampleur de ces violences, pour dire qu’elles sont inacceptables et que nous refusons de les tolérer.
Nous exigeons que :
- les lois en vigueur soient appliquées (prononcer l'ordonnance de protection des victimes sur tous les territoires, faciliter les plaintes pour violence psychologique, renouveler les titres de séjour pour les victimes...)
- les professionnel-le-s soient formé-e-s
- les plaignantes soient soutenues, hébergées, protégées, entendues, dans des lieux spécifiques où est pris en compte le caractère sexiste des violences conjugales
- les associations aient les moyens de remplir leurs missions
- les campagnes de prévention soient multipliées
- tous-tes les jeunes, en particulier au sein de l’école, soient informé-e-s, éduquée-e-s, entendu-e-s aussi quand ils-elles sont victimes

Associations signataires :
Filactions et la Fédération Nationale Solidarité Femmes
Femmes Information Liaisons (FIL)
Le Planning Familial du Rhône (MFPF 69)
Le Mouvement pour une Alternative Non-violente Lyon (MAN Lyon)
Osez le Féminisme 69 (OLF 69)
Association Autodéfense et Autonomie
Femmes Solidaires du Rhône
L’Institut EgaliGone
Femmes contre les Intégrismes (FCI)
Femmes Informations Juridiques Internationales Rhône-Alpes (FIJI-RA)
L’Association de Lutte contre le Sida Lyon (ALS Lyon)
L’association Filactions fait partie de la FNSF (Fédération Nationale Solidarité Femmes), fédération qui gère le 3919, numéro d’écoute et d’aide spécialisée pour les victimes de violences conjugales.

Le tract comportera aussi au verso certaines infos pratiques sur les violences :
Que faire ?
Si vous êtes victime ou témoin d’une situation de violences conjugales
Appelez le 3919 : pour une écoute, un soutien, une orientation vers des structures d’accueil.
Dans le Rhône, associations spécialisées proposant accueil, écoute, soutien, hébergement :
FIL : 8, av Henri Barbusse, Saint-Fons Tél : 04.72.89.07.07
Et Permanences gratuites en mairie d’arrondissement de Lyon (3°, 5°, 8° et 9° arrondissement)
VIFF : 156 cours Tolstoï, Villeurbanne Tél : 04 78 03 93 37
Ne restez pas seul-e, des solutions existent.