Accéder au contenu principal
Superféministe relaie l'info de deux soirées organisées au Rita-plage 68 cours Tolstoi à Villeurbanne dans le cadre de Novembre Libertaire. Ces soirées sont à prix libre et il y aura de la bouffe végé/vegan à prix libre aussi :


Mercredi 29 novembre


Rencontre entre les éditrices de la revue “Panthère Première”, celles du fanzine “Nos corps à nous” et les organisatrices du CDI. Présentation croisée suivie d’une projection-discussion du documentaire Regarde elle a les yeux grand ouverts.

19h // Présentation croisée du “CDI”, du fanzine “Nos corps à nous” et du premier numéro de la revue “Panthère Première”.

Discussion entre trois expériences collectives de partage d’histoires, leurs ambitions et leurs modes d’organisation.

Aujourd’hui sans murs et flottant, le CDI (Centre de Documentation et Information) était un lieu dans l’archipel de feu les Seychelles, avec des livres et des documents.
Ni vraiment une structure, ni une association, ni vraiment un collectif il est plutôt un ensemble à géométrie variable de personnes qui se trouvent et se retrouvent à quelques un.e.s, avec un chocolat chaud, autour de la projection de films documentaires ou non, de la présentation d’un livre, d’un texte, d’un truc…

Le fanzine Nos corps à nous a été réalisé par un groupe de 8 filles du collectif Fanzine Camping dans le cadre d’une résidence à La Fraternelle (Saint-Claude) et traitant de la découverte du corps féminin à l’âge de 12/15 ans.

Panthère Première, c’est une nouvelle revue indépendante de critique sociale. À travers des enquêtes, des témoignages et des images, cette revue féministe et généraliste explore les intersections entre ce qui est communément renvoyé à la sphère du privé (famille, enfance, souvenirs, habitat, corps, sexualité…) et les sphères systémiques (État, marché, travail, rapports de genre…) – partant du principe que les formes de domination, de résistance et de création se nourrissent, se pérennisent ou se révèlent souvent dans ces plis.

20h30 // Bouffe végé

21h // Projection de “Regarde elle a les yeux grand ouverts” (1h30), suivie d’une discussion
Regarde elle a les yeux grand ouverts est un documentaire des années 1980 sur un collectif de femmes lié au MLAC (Mouvement pour la Liberté de l’Avortement et de la Contraception) à Aix en Provence qui pratiquaient ou offraient de s’approprier des pratiques d’avortements, de consultations gynécologiques et des accouchements hors du cadre légal et hospitalier. Le film retrace le quotidien, les questionnements et les luttes de ce collectif en parallèle d’un procès qui les implique en 1977 pour « pratiques illégales de la médecine et tentative d’avortement sur mineure ». Il pose la question encore actuelle de la connaissance et du droit de disposer de son corps et de la violence en milieu hospitalier. 


 Jeudi 30 novembre : Projection sur la lutte des femmes kurdes
 
































Repas libre et projection documentaire

20h // Repas prix libre en soutien aux réalisatrices
20h30 // Projection

Başka bir Dağ / Une autre Montagne
France - 82 min - 2017
Réalisation : Noémi Aubry, Anouck Mangeat

SYNOPSIS

Sur les terres d’Anatolie, un dicton dit « Si l'un de tes yeux pleure, l'autre ne peut rire ». Burcu et Sinem vivent à Istanbul avec cet œil qui pleure en entendant que l’est du pays, le Kurdistan de Turquie, est sous couvre-feu, blocus, occupé par l’armée turque depuis plus de 40 ans.
Sur les traces des luttes des femmes, elles vont rencontrer Ergül à Safranbolu, ancienne activiste des luttes révolutionnaires de la fin des années 70 étouffées par le coup d'état militaire de 80. Les époques se mêlent et c'est toujours la guerre, la répression et une violence au quotidien. Kurdes, mères, féministes.
Il y a de la résistance et de la solidarité dans leurs mots, dans leurs pas, dans leurs cris, dans les rythmes des « erbané » (percussion) contre le nationalisme, la guerre, le patriarcat.

Si là-bas, les femmes font face en prenant les armes dans les montagnes, C'est Une autre montagne / Başka bir dağ, que Burcu, Sinem et Ergül gravissent chaque jour.
Bese Bese Bese! Assez Assez Assez!

Bande-annonce : https://vimeo.com/209661727
Site internet : http://nomiozho.wixsite.com/ozhonaaye/baska-bir-dag
Facebook : https://www.facebook.com/uneautremontagne/
Une interview des deux réalisatrices sur ce film : https://www.bastamag.net/Une-autre-montagne-un-film-sur-la-resistance-quotidienne-des-femmes-en-Turquie