dimanche 29 octobre 2017

Rencontrer (et militer avec) le Planning Familial

Toi...
Toi qui t'es toujours interrogée sur le Planning Familial du Rhône...
Toi qui ne t'es pas toujours interrogée sur le Planning Familial du Rhône...
Toi qui voudrais bien savoir, quand même, comment ça fonctionne une association féministe...
Toi qui te dis que ça ne fonctionne peut-être plus comme ça...
Toi qui rêves d'avoir entre tes mains en exclusivité le numéro 60 du bulletin D'ébats féministes...
Toi qui nous as aperçues au rassemblement MeToo de dimanche...

Viens donc à la soirée associative du Planning Familial jeudi 16 novembre à partir de 19h au PF !

Comment s'impliquer dans le planning ? C'est quoi le CA (Conseil d'Administration) ? Comment fonctionne une asso qui a des salariées des militantes des subventions et qui se veut "autogestionnaire"?  Comment font elles pour publier un bulletin et des articles de ce magnifique blog ? Qu'est-ce qu'on pourrait faire d'autre ensemble ?

Au programme une rencontre avec des militantes du Planning en chair et en os (eh oui !!) et des petits ateliers et même des délicieuses crêpes...


Viens donc, et écris au mfpf69@planningfamilial69.org ou appelle au 04 37 47 21 31pour qu'on sache pour le nombre de crêpes, héhé.

Et le Planning du Rhône, c'est 2 rue Lakanal, à Villeurbanne (T1 ou T4 Tonkin) !

mercredi 25 octobre 2017

#MeToo : rassemblement à Lyon

Suite à "l'affaire Weinstein" et au déferlement de témoignages concernant le harcèlement et les agressions sexuelles via les réseaux sociaux (#MeToo ; #MoiAussi ; #BalanceTonPorc ; #BalanceTonAgresseur), les personnes concernées par ces violences ont décidé de porter leur voix sur la place publique. 
 
Ce dimanche 29 octobre 2017, des rassemblements seront donc organisés dans toute la France (Paris, Dijon, Marseille etc.). 
A Lyon, un collectif appelle à se réunir à 14h Place Bellecour.

Nous, Planning Familial 69, relayons ici leur appel (dont vous pouvez retrouver tous les détails sur l'événement Facebook) et appelons à y participer :

"Depuis plusieurs jours, des témoignages #metoo bouleversent les réseaux sociaux. Il s'agit de femmes qui prennent leur téléphone pour décrire sur les réseaux sociaux ce qui est subit au quotidien : le système qui est sexiste et qui engendre du harcèlement de rue, au travail, à l'école, à la fac, à la maison, des viols et des agressions sexuelles.
La parole est libératrice, elle permet à celles et ceux qui ont subi de telles violences de sortir du silence, et de dénoncer et/ou de réaliser ce qu'iels ont subi et ne veulent plus subir. 
Il est temps de fait prendre conscience à notre société l'ampleur de ce phénomène injustement minimisé. Sortons des réseaux sociaux, et allons dans la rue pour montrer à celles et ceux qui ne sont pas sur les réseaux sociaux que nous sommes nombreux et nombreuses, beaucoup trop, à devoir vivre, encaisser, digérer, et gérer ces expériences souvent traumatisantes."
 
 

samedi 21 octobre 2017

Today is... EXISTRANS'

Aujourd'hui, soutien à nos camarades en luttes de l'existrans qui défilent aujourd'hui à Paris !
Les avancées de la loi de 2016 sont encore bien insuffisantes...
Voici leur communiqué de presse



mercredi 18 octobre 2017

Mujer Vertical !

2017, vous ne le saviez peut-être pas, est l'année de la Colombie en France.
Si si si.
C'est aussi l'année où a été créée le spectacle franco-colombien Mujer Vertical par la compagnie des Lumas, mis en scène par Eric Massé.

Ce spectacle est né de sa rencontre avec Alejandra Borrero (ci-dessous), icône du théâtre colombien, féministe et lesbienne.



Alejandra a mis en place en Colombie Victus, un projet qui réunit sur scène, dans le cadre du processus de paix d'un pays déchiré par des années de guerre civile et de trafic de drogues, des civil-e-s, des guerrilla-o-s des FARCs et des paramilitaires d'extrême-droite. Plusieurs participantes de Victus ont accepté de participer à Mujer Vertical : elles livrent leurs témoignages, racontent ce que signifie être une femme dans la Colombie contemporaine. Leurs récits sont entrecoupés de grands textes féministes, français et colombien, notamment la décapante tribune de Despentes sur Jospin et l'homophobie des opposant-e-s au mariage pour tous.

1H30 de théâtre féministe, ça fait du bien et ça passe dans l'agglomération lyonnaise, au théâtre de la Renaissance à Oullins.

PS : Le spectacle est en espagnol, avec des sur-titres ; et oui Superféministe pense qu'il faut vraiment travailler votre espagnol...

Courrez y ! (ou au moins, allez relire le texte de Despentes qui fait tellement du bien).

mardi 17 octobre 2017

Sophie Labelle à Lyon !




L’association queer et LGBT+ de l’ENS de Lyon, ArcENSiel, en collaboration avec le Labo TPG, vous invite à une rencontre exceptionnelle avec Sophie Labelle, bédéiste et militante trans canadienne.
Sophie Labelle est une icône de la communauté trans : militante transgenre et féministe, bédéiste et porte-parole. Sophie, québécoise, est notamment connue pour sa BD «Assignée Garçon », dans laquelle elle aborde l’identité trans au quotidien. Sophie écrit aussi des livres pour enfants sur l’identité de genre et son expression. 


C’est mercredi 18 octobre à l’ENS de Lyon (métro B - arrêt Debourg ), site Descartes, 15 parvis René Descartes, amphithéâtre Descartes.
 
C’est gratuit et il faut réserver ici.

Image extraite du tumblr http://assigneegarcon.tumblr.com/

samedi 14 octobre 2017

Contre la censure à l'université, lutter contre l'islamophobie

Aujourd'hui le 14 octobre 2017 aurait dû se tenir à l'université Lyon 2 un colloque intitulé "Lutter contre l'islamophobie, un enjeu d'égalité?". Sous la pression de diverses associations, ce colloque a été annulé. Comme nous avions déploré le cyberharcèlement à l'encontre de l'association Lallab, nous dénonçons l'annulation de ce colloque. L'islamophobie doit être combattue, y compris lorsqu'elle émane d'associations. Nous nous associons pleinement au communiqué de presse de la LDH et exprimons notre soutien aux chercheuses et chercheurs et militant-e-s du monde associatif qui devaient intervenir à cette occasion.

Pour en savoir plus sur cette affaire : la tribune parue dans Libération, le point de vue du collectif des Déraciné.e.s, la mise au point de Rue89Lyon et le communiqué de presse de la LDH du Rhône.


mardi 10 octobre 2017

Ouvrir la voix


Superféministe se réjouit de la programmation à Lyon du film Ouvrir la Voix d'Amandine Gay.
Si vous avez trop tardé et que vous ne pouvez pas assister à la projection-débat en présence de la réalisatrice et du collectif afro-féministe Sawtche, au cinéma Le Zola ce jeudi 12 octobre (c'est complet), peut-être pourrez-vous vous rattraper le 25 octobre : dans le cadre de Novembre Libertaire, le film sera aussi diffusé au cinéma Opéra, en présence d'Amandine Gay.
Et sinon, il passe toute cette semaine au Zola (117, cours Émile Zola, Villeurbanne) : 
Mercredi 11/10 à 14h et 18h30 ;
Vendredi 13/10 à 16h15 ;
Samedi 14/10 à 18h30 ;
Dimanche 15/10 à 19h30

Présentation du film reprise du site de Sawtche :
"Ouvrir la Voix est un documentaire qui laisse la parole aux femmes noires afro-descendantes, vivant en France et en Belgique. Il aborde la question des clichés et des discriminations spécifiquement liées à notre identité de FEMME + NOIRE et souligne la nécessité de nous ré-approprier la narration.
À travers les témoignages de ses protagonistes, le film tente “d’expliquer pourquoi l’effacement des discriminations subies par les femmes noires en France et en Belgique est aussi problématique que politique.”(…) “ ‘Ouvrir La Voix’ est ma façon de célébrer l’histoire de la résistance des femmes noires, qui depuis le marronnage, en passant par la créolité, le panafricanisme, la négritude et l’afro-féminisme, ont toujours inventé des outils leur permettant de ne pas être réduites au silence. Ce film est pour celles qui se sont battues avant nous et un témoignage pour celles qui viendront après nous. », affirme la réalisatrice."