Accéder au contenu principal

Droit à l'avortement : Tour opérator des consulats

Bienvenue pour notre tour opérator des consulats européens à Lyon !

Samedi 16 septembre, Patriarcat Airlines sera fière de vous emmener devant plusieurs consulats lyonnais pour en apprendre plus sur la situation du droit à l'avortement dans plusieurs pays européens (mais pas que) et pour revendiquer l'inscription du droit à l'ivg dans le "matrimoine" européen.

Cette mobilisation est à l'initiative du collectif de défense de l'IVG du Rhône, et en partenariat avec H/F Rhône-Alpes, d'ailleurs sur ce plan vous pouvez en apprendre plus ici.

Une mobilisation d’ampleur européenne est organisée autour du 28 septembre, journée internationale pour le droit à l’avortement, à l’appel de plusieurs dizaines d’associations et de collectifs. Une pétition européenne a été lancée.

Qu’est-ce que ce « tour operator des consulats » ?

S’inspirant d’une action de militant-e-s espagnol-e-s menée lorsque le gouvernement menaçait le droit à l’IVG en Espagne, cette mobilisation se veut originale et ludique par sa forme : les participant-e-s seront invité-e-s à suivre des hôtesses devant les différents consulats présents à Lyon, ainsi que devant la Préfecture, représentante de l’Etat français, et à découvrir quelle est la situation des femmes souhaitant avorter sur chaque territoire.
De petites surprises viendront animer ce parcours informatif et militant.

RDV à 14h30 devant le Consulat d'Italie, 5 rue du commandant Faurax, Lyon 6e
 

On me souffle également dans l'oreillette de rester attentive.f car une autre mobilisation lyonnaise aura lieu le 28 septembre.

Pourquoi se mobiliser pour le droit à l’avortement en Europe ?

Aujourd’hui, le droit à l'avortement au sein de l'Europe relève de la compétence de chaque Etat.
Interdit à Malte, sous hautes contraintes en Irlande, en Hongrie et en Pologne. le droit à l’avortement, même légalisé est, peut ou pourrait être remis en question par
le maintien de la clause de conscience des médecins (Italie),
l’absence de structures hospitalières adéquates (Grèce, Bavière),
les restrictions de personnels et les suppressions des centres pratiquant l'avortement lors de restructurations hospitalières (France),
et, dans tous les pays, par l’élection de gouvernements réactionnaires, conservateurs et rétrogrades.

Il s’agit de (ré) affirmer notamment que :

• L'accès à l'avortement est un droit ;
• L'avortement est un choix personnel - mon corps m'appartient, je choisis ma vie ;
• Des moyens financiers doivent être donnés pour que les centres pratiquant l'avortement et les centres de planification soient accessibles à toutes sur les territoires ;
• L'éducation à la vie sexuelle doit être prodiguée à toutes et à tous pour qu'elles et ils puissent avoir des choix libres et éclairés ;
• Les délais légaux pour avorter doivent être harmonisés sur ceux des pays les plus progressistes en Europe et les États doivent dépénaliser totalement l'avortement.

Visitez le site http://avortementeurope.org/
Et signez la pétition https://www.change.org/p/les-gouvernements-des-pays-d-europe-pour-le-droit-à-l-avortement-partout-en-europe?recruiter=17173164&utm_source=share_petition&utm_medium=facebook&utm_campaign=share_for_starters_page