mercredi 8 avril 2015

Une perma trans à Grenoble



Du nouveau au Planning… de l’Isère. Le Planning de Grenoble vient d’ouvrir une permanence pour les personnes transidentitaires. Super Féministe a interviewé Pascale Cret, une des conseillères du PF 38, qui nous raconte l’origine du projet. 

Comment est né ce projet de permanence ?

Ҫa s’inscrit dans un projet global. En novembre 2013, on avait organisé une soirée sur l’accueil social des personnes trans, avec une sociologue du GEST (Groupe d’Etudes sur la Transidentité) et un chirurgien de Lyon. On a ensuite mis en place des sessions de formation avec le GEST, et l’ASSPA (Association de Santé Solidaire et de Prévention des Agressions), assos de santé communautaire, pour que toute l’équipe soit formée : CCF (conseillères conjugales et familiales) et médecins. Début 2015, il y a eu une nouvelle soirée, à laquelle étaient invités pas mal de partenaires, et des médecins de la région. Un chirurgien spécialiste de la réassignation était présent, ainsi qu’un endocrinologue. Cette soirée a permis de sensibiliser les professionnel-le-s et d’alimenter les échanges et connaissances autour de la prise en charge médicale. En parallèle, on a travaillé avec les associations locales, les groupes d’auto-support alternatifs, pour voir ce qu’on pourrait faire ensemble.


Que propose concrètement cette permanence ?

Une fois par mois, tous les 2èmes mercredis du mois, des personnes du groupe d’auto-support sont présentes pour recevoir qui le souhaite. L’idée c’est que cet accueil soit assuré par des personnes concernées. Nous on est là en appui, pour proposer une écoute (sur le côté relationnel par exemple), des infos (en réduction des risques…) ou une consultation médicale : pour le côté gynéco, le dépistage des IST, bien sûr, mais aussi pour l’accès aux traitements hormonaux. Plusieurs de nos médecins s’engagent dans l’accompagnement médical.

Et pourquoi une perma au Planning Familial ?

Pour nous ce projet s’inscrit clairement dans notre approche féministe, de lutte contre les rapports de domination.  Avec tous ces groupes, on trouvait pas mal que le Planning, vieille association, reconnue, accompagne les trans dans un projet de reconnaissance sociale globale. Au-delà de la permanence, les affiches, la communication autour de ce projet, visibilisent cette question, et montrent que l’équipe est sensibilisée, formée. L’idée par exemple c’est aussi  qu’un FtM puisse se sentir en confiance pour demander un examen gynéco …

Quels sont vos projets ?

- On va poursuivre le travail de com’ pour faire connaître cette permanence, avec un flyer qui sort bientôt.
- On fait un travail avec la sécurité sociale pour que le parcours de transition soit pris en charge à 100% sans que l’ALD (Affection Longue Durée) reconnue soit « transexualisme », car nous critiquons, avec les assos trans partenaires, le parcours-type imposé en France pour obtenir opérations et changement d’état civil.
- Et la prochaine étape, c’est une soirée publique animée par un groupe de santé communautaire.


Merci beaucoup, et pour finir voici les coordonnées de la permanence : 




Accueil de personnes transidentitaires et de leur entourage par un groupe auto-support et/ou un réseau de professionnel-le-s.

Permanences gratuites et confidentielles

Au Planning Familial, 30 Bd. Gambetta, à Grenoble
Tous les 2èmes mercredis du mois, entre 16H et 18H
Contact 04 76 87 94 61
cpef.grenoble.gambetta@leplannningfamilial38.org