vendredi 3 avril 2015

Reprenons la rue !



Marche de nuit non mixte féministe

(Sans mec cis*)

* Mec Cisgenre : un mec qui vit avec le sexe et le genre

qui lui ont été assignés à la naissance



Vendredi 10 avril à 20h

        Départ Place de la Croix-Rousse

         LYON 4ème





NOUS PRENONS LA RUE :

Pour dire que la nuit, la rue nous appartient

Pour marcher la nuit et se sentir fortEs et fièrEs

Pour crier et chanter collectivement notre rage et pour briser le silence

Pour dire que nos corps, nos histoires et nos vies nous appartiennent

Pour lutter contre les agressions sexistes / racistes / lesbophobes / homophobes / transphobes

Pour vivre librement quels que soient nos genres et nos sexualités

Pour dire que nous sommes là, présentEs, nombreusEs et en lutte pour nos droits

Pour résister au repli identitaire et à « l’union nationale » raciste et patriarcale qu’on veut nous imposer

Pour créer et consolider ensemble des solidarités féministes

Pour dire que nous aussi, nous avons nos armes et que nous ne lâcherons pas 



Contre le viol et les agressions sexuelles

Contre les violences domestiques et les violences au travail

Contre le climat actuel, raciste, islamophobe et antisémite qui affecte les femmes

Contre les discriminations et les agressions que subissent les femmes voilées

Contre toutes les violences étatiques et institutionnelles

(policières, juridiques, médicales, morales, économiques et sociales)

Contre les violences transphobes, alimentées par l’État, qui organise la psychiatrisation, la pathologisation et qui stigmatise et précarise les personnes trans

Contre les lois qui stigmatisent, discriminent, précarisent les travailleuses du sexe

Contre l’offensive réactionnaire qui prétend décider de qui peut ou non avoir d’enfants et comment

Contre la binarité de genre et de sexe qu’on veut nous imposer

Contre la récupération de nos luttes à des fins racistes, sécuritaires et électorales.

Soyons fortEs, fierEs, solidaires et en colère !


Nous marchons en mémoire d’Özgecan Aslan,
 jeune femme alévi violée et assassinée en Turquie
pour ses origines par des fascistes turcs,
vendredi 13 février 2015 et en mémoire
de toutes les femmes tuées par la violence patriarcale

Nous marchons en solidarité avec Lucie,
violée par un fasciste en France
pour ses engagements politiques antifascistes et
en soutien à toutes celles victimes de viol
et d’agressions sexuelles.