samedi 5 juillet 2014

Encore des féministes tueuses d’enfants qui font peur aux bébés !



Une pétition contre le Planning Familial vient d’être lancée par l’association anti-IVG « Droit de Naître ». Voici un extrait du site :



Pas mal le choix de la photo ! Ce bébé est visiblement très effrayé à l’idée que le Planning Familial vienne l’assassiner dans son berceau.
Mais quels sont ces « projets fous » contre lesquels il faudrait se mobiliser ? Il semble que la campagne pour la déstigmatisation de l’IVG, lancée par le Planning il y a deux mois (on en avait parlé sur le blog) a bien mis en rogne les opposants à l’avortement.

Plus globalement, le fait que notre association perçoive des subventions pour son travail de terrain dans l’éducation à la sexualité, et pour l’accès à la contraception et à l’IVG, ne passe pas non plus.

Ce qui est assez drôle néanmoins dans cette pétition, c’est qu’elle s’inspire en grande partie de notre rapport d’activité : sauf que tout ce qu’on met en avant pour valoriser notre travail (une enquête pour améliorer la prise en charge de l’IVG en France, 450 000 personnes touchées sur tout le territoire chaque année, les conseils sur la contraception et l’IVG…), est présenté comme quelque chose d’horrible ! Super Féministe s’est d’ailleurs amusée à mettre en violet toutes les parties du texte avec lesquelles nous sommes d’accord : cela représente plus de la moitié !

Bonne lecture...



Monsieur le Président de la République,
Le Mouvement Français pour le Planning Familial lance une nouvelle campagne qu’il dénomme "mobilisation", basée sur une soi-disant enquête adressée à toutes les femmes ayant avorté, mais aussi à leurs proches et aux professionnels de santé qui les ont accompagnées.
Avec les résultats de cette enquête, le Planning Familial prétend dénoncer ce qu’il appelle « les difficultés d’accès à l’avortement en France », car selon lui les femmes sont stigmatisées, culpabilisées et désinformées.
Outre mon désir de vous dire que cela ne correspond pas à la vérité, je signe cette pétition aujourd’hui, pour vous faire savoir que je suis scandalisé(e) par deux choses :
1. d’abord, que le gouvernement continue à financer le Planning Familial, et cela depuis longtemps, tous gouvernements confondus, de gauche comme de droite.
2. ensuite, que votre gouvernement, en plus de le financer, travaille maintenant main dans main avec ce lobby de l’avortement. C’est ce que démontre la nouvelle convention signée par votre Ministre des Droits des Femmes, Mme Najat Vallaud-Belkacem. Pour elle, le Planning Familial est un "partenaire solide"  et privilégié du gouvernement.
Monsieur le Président, je ne vous demande pas de changer vos convictions sur l’avortement, elles sont connues de tous et je les regrette. Je vous demande simplement d’écouter cette majorité de Français qui (1) n’approuve pas que l’argent des Français soit gaspillé pour financer le lobby de l’avortement et qui (2) n’approuve pas non plus que votre gouvernement travaille en partenariat avec ce lobby.
Ce n’est pas dans l’intérêt de votre gouvernement, ce n’est pas dans l’intérêt de la France, de continuer à agir de cette manière.
Il est scandaleux que des associations telles que le Planning Familial, avec ses 70 associations départementales implantées sur tout le territoire, continue à prodiguer, avec l’argent de l’Etat, ses « conseils » en matière d’avortement et de contraception à rien moins que 450 000 personnes chaque année. Dont beaucoup dans une situation de faiblesse et de détresse.
Je pense, enfin, qu’au lieu de servir à enseigner à nos jeunes filles comment faire pour avorter, l’argent du contribuable serait mieux employé à proposer aux futures mères une alternative qui leur permette de garder l’enfant qu’elles portent et non de le sacrifier.
Monsieur le Président de la République, on est déjà allé trop loin. Il est temps que le droit à la vie, dès la conception, récupère toute sa vigueur. Et que la France soit en première ligne dans ce combat.
Vous recevoir, Monsieur le Président de la République, mes salutations vigilantes.
 
http://petit.io/petition/droit-de-naitre/stop-aux-projets-fous-du-planning-familial

Bon, on vous a mis le lien vers la pétition pour que vous puissiez la découvrir par vous-même, mais ce n’est pas parce qu’on est d’accord avec la moitié du texte qu’on invite à la signer (hi !hi !), car le problème, c’est que l’autre moitié sent bien le moisi !
Quelques remarques après lecture :
On n’a pas mis en violet l’expression « lobby de l’avortement », parce que ça se discute : bien sûr on essaie de faire pression pour améliorer l’accès à l’IVG, sur le plan de la loi comme sur le terrain, et dans ce sens on pourrait accepter le terme de lobby (s’il n’était pas aussi connoté historiquement…), mais en utilisant les mots « lobby de l’avortement », les anti-IVG veulent faire croire que les féministes poussent les femmes à l’avortement. Par exemple l’’accompagnement autour de la grossesse que nous proposons au Planning Familial – information, suivi médical, accès aux droits – n’est jamais mentionné. Ce que nous défendons, c’est bien le choix des personnes, d’où la notion de droit à disposer de son corps. Pour Droit de Naître, les femmes enceintes sont forcément des « futures mères »…
On a aussi laissé en blanc la partie sur « le Planning Familial travaille main dans la main avec le gouvernement »… Ҫa se discute aussi ! Car sur certains aspects du dossier IVG, le Planning a été écouté par l’actuel gouvernement (remboursement à 100% par la sécurité sociale, suppression de la notion de détresse dans la loi, création d’un site « officiel » pour contrer les sites anti-IVG et pouvoir trouver des infos fiables sur l’IVG), et notre travail sur le terrain, notre connaissance des dossiers sont reconnues généralement par les pouvoirs publics… Mais il reste bien des choses à conquérir, bien des choses à dénoncer, et on ne s’en prive pas, que ce soit sur l’IVG ou sur d’autres enjeux (PMA, prostitution…) où nous marquons clairement notre différence.