samedi 18 janvier 2014

On est vraiment trop méchant-e-s !!!


Regardez ce visuel diffusé par les anti-IVG, qui appelle à leur traditionnelle « marche pour la vie » ce dimanche 19 janvier à Paris (une délégation espagnole sera d’ailleurs présente, signe de la volonté de donner une dimension européenne aux attaques contre l’avortement) :


On remarque d’abord l’esthétique « illustration pour enfants » : c’est plus mignon qu’un fœtus ensanglanté, comme on l’avait déjà noté dans un précédent article.

A l’image, un petit garçon, genre 7 ans, tout sourire et joie de vivre : rien de tel, pour signifier qu’un avortement équivaut à un meurtre, que de « personnifier » l’embryon. Nous sommes des tueuses d’enfants, donc.

Et bien sûr, le déguisement de prince, en écho au texte : dans notre beau monde hétéronormé, quel plus beau destin pour les petites filles que d’être promises au prince charmant ?

En somme, une com’ qui arrive à combiner un message anti-IVG et  une attaque en règle contre « le genre », c’est pas mal vu, il faut le reconnaître.

Il y a juste un petit hic, vous allez dire qu’on pinaille, mais leur mode de calcul nous a posé question.

Problème de mathématiques

Sachant qu’il y a environ 220 000 IVG par an en France,

Sachant qu’il y a 365 jours dans une année, chaque jour étant subdivisé en 24 heures,

Un calcul assez simple (220 000 : 365 : 24) nous donne 25,1 IVG par heure, soit 1 IVG toutes les 2,4 minutes. Même en tenant compte du sex-ratio (car dans un monde binaire une personne née fille ne peut devenir prince charmant, donc c’est est assez simple à calculer), on trouverait en gros un embryon de sexe masculin avorté toutes les 4,8 minutes.

D’où 2 hypothèses :

Soit les anti-IVG sont mauvais-e-s en maths,

Soit leur sous-estimation du nombre de garçons avortés ne doit rien au hasard et témoigne de leur vision d’une société de classe : une société où la domination des élites est justifiée par leurs capacités innées à gouverner ce monde, une société où les futurs pauvres, ouvriers, gagne-petit, la plèbe quoi, ne deviendront jamais des princes (charmants ou pas)…


Vous trouvez ce post de mauvais goût ? C’est vrai, mais c’est eux qu’ont commencé ! :-D

Antoinette FonK