lundi 15 juillet 2013

What happen in America ?

Il est important que Superféministe rayonne à l'international, afin d'y parvenir, nous allons nous intéresser à ce qui se passe de l'autre côté de l'Atlantique car mine de rien il s'en passe des choses intéressantes aux USA.
Superféministe a décidé (arbitrairement évidemment) d'en sélectionner 3, de ces 'choses qui se passent '.

Pour vous Wendy c'est le personnage de Peter Pan, pour les AméricainEs, c'est la sénatrice démocrate qui a tenu un peu moins de 11h le micro du parlement du Texas, c'est une flibustière !
En effet aux USA flibuster c'est le terme utilisé pour parler d'obstruction parlementaire.
Mais pourquoi une obstruction ?
Parce que le parlement avait l'intention de voter une loi qui fermerait 37 centres IVG sur 42 dans cet État et interdirait les avortements au delà de 20 semaines de gestation.
Du coup Wendy Davis en tailleur/baskets, sans avoir le droit de s’arrêter, de boire, de manger, de s’asseoir, de faire pipi devait tenir jusqu'à minuit (en commençant vers 11h du matin) ce qui provoquerait le renvoi du vote de cette loi. Elle n'a certes pas tenu jusqu'à minuit, mais cette loi n'est tout de même pas passée. Enfin ça c'était fin Juin, comme Superféministe est au plus près de l'actualité, nous faisons une MAJ ( on dit mise à jour ). Vendredi dernier cette loi des plus régressive a été approuvée par 19 sénateurs contre 11 . Rappelons que les USA autorise l'avortement que depuis 1973.

Dans la foulée la Cour suprême américaine a invalidé la loi de défense du mariage qui le définissait comme l'union d'un homme et d'une femme. La loi qui date de 1976 est «anticonstitutionnelle car elle est une privation de l’accès à la liberté des personnes qui est protégé par le 5e amendement». Notons cependant que dans 38 États sur 50 le mariage gay n'existe pas légalement.
Par ailleurs des homophobes avaient déposé une demande pour que le mariage gay soit invalidé en Californie. Le même jour la Cour suprême a estimé que cette plainte n'était pas recevable.
Ça avance aux USA, ça avance...


Ce fut un mini buzz, comme les médias en sont si friands : à New York les femmes peuvent se promener seins nus ! De quoi allécher le chaland avant l'été et vendre plus de crème solaire à la coupure pub. Oui parce qu'en réalité ce n'est pas un scoop, c'est même une info périmée de longue date et pour être exacte de 1992 ! Alors pourquoi ce retour en fanfare ? En réalité il semblerait que la police de NY ne soit pas très au fait de cette loi et ait une tendance abusive à l'arrestation de femme topless. En effet l'artiste new-yorkaise Holly Van Voast en a fait les frais à de nombreuses reprises (interpellations, détention de plusieurs heures au commissariat) et c'est la raison pour laquelle elle attaque en justice la ville de NY !