lundi 8 avril 2013

A voir au ciné : un doc sur Angela Davis






Sorti sur les écrans le 3 avril, Free Angela Davis est un documentaire de Shola Lynch qui revient sur l'emprisonnement d'Angela Davis au début des années 70, et la lutte pour la libération des prisonniers politiques, à travers des images d'archives et des interviews. C'est pour nous l'occasion de faire une petite présentation de la militante...


A 26 ans, alors professeure de littérature à San Diego, elle se retrouve sur la liste des 10 personnes les plus recherchées par le FBI. Angela Yvonne Davis a fait trembler l'Amérique ( http://www.arte.tv/fr/comment-angela-davis-a-fait-trembler-l-amerique/7427860.html).
Militante du mouvement des droits civiques aux Etats-Unis, proche du Black panther party, elle poursuit une carrière universitaire qui l'emmène jusqu'au poste de Directrice du Département des Etudes féministes de l'Université de Californie. Elle est candidate en 1980 et 84 à la vice-présidence des E-U pour le parti communiste américain, pourtant elle affichait avant son affiliation au parti, un discours libertaire très critique vis-à-vis du communisme soviétique. Elle se réclame plus volontiers du marxisme que du communisme.
Son identité militante s'incarnant dans des prises de position contre le maccarthysme, l'intervention militaire au Vietnam, la peine de mort et la peine d'emprisonnement, est largement investie par la philosophie féministe dont notamment le Black feminism, alors qu'elle se heurte au sexisme des organisations auxquelles elle appartient et qu'on lui reproche son rôle de leader. 
A 69 ans elle continue la lutte (Palestine, Guantanamo...) et on peut voir qu'elle a toujours bien la pêche sur cette vidéo du débat qui a eu lieu à Toulouse pour l'avant-première du film :


A n'en pas douter, le charisme de Davis est puissant et résonne dans ses mots: "All power to the people".