vendredi 27 avril 2012







Le n°38 du bulletin édité par le Planning familial du Rhône, D’Ebats Féministes, vient de sortir.

Au sommaire :



• un compte-rendu de la journée antifasciste du 3 mars dernier, avec une présentation de l'atelier animé par le planning Familial "Sexualités, famille, avortement : quelle société nous prépare l'extrême-droite ?"

• un regard sur les actions menées par le Planning "hors les murs" dans les collèges, lycées, etc.

• des compte-rendus d’actions (mobilisation européenne pour le droit à l'avortement, débat sur la contraception définitive...) et des communiqués.

• des critiques de livres et de pièces de théâtre,

• des infos sur les actions en cours ou en prévision…



Ce bulletin est envoyé (version papier) aux adhérent-e-s ; pour une version électronique, c'est sur le site régional du Planning. : http://www.leplanning-rhonealpes.org/index.php?page=rhone

lundi 23 avril 2012

Encore une soirée!

Cette semaine sera riche en soirées trop cool, c'est Super Féministe qui vous le dit! A peine remis-es du bar féministe de la veille, vous pourrez vous précipiter à l'Atelier des Canulars qui organise en soutien à la rencontre Fé.C (Féministes en Cirque),
 
une soirée Cabaret 
 le vendredi 27 avril à partir de 19h 
en mixité choisie Gouines, Trans, Meufs

 

Au programme :

20h Découverte animée de différentes initiatives de cirque féministe
20h30 Performance Zombesques de et par PrincesSe Clébart & Lole MoOli EdGY zOmBiE
Oubliez toute les références que vous avez sur les zombiEs, elles n'étaient que baliverne, de ces mythes humains bâtis pour éloigner les petits enfants. Deux de ces mortEs vivantEs vous proposent leur point de vue zombiE, exposent leur théorie, leur langage, leur corps, leur rêve, appuyés d'images de leur  monde peu à peu  déconstruit/ reconstruit.

21h15 Projection d'extraits de films autour du cirque...

Dîner sur place
Piste de danse tamisée pour une boum endiablée

Entrée prix libre
L'Atelier des Canulars : 91 rue Montesquieu 69007 Lyon Métro Saxe-Gambetta

************************************

La rencontre Féministes en Cirque. What's that ?
Une semaine d'échange autour des arts du cirque en mixité choisie Trans, Gouines, Meufs du 4 au 10 juin 2012 à la campagne.

Parce que l'imaginaire du cirque peut être féministe.
Parce que cette non mixité ça nous fait vibrer.
Parce que s'auto-organiser c'est mieux que raquer.

Plus d'info : voir le précédent post sur le sujet et le blog des rencontres fe.c.over-blog.com

vendredi 20 avril 2012

Féminisme, lesbianisme et vin blanc


Hey! Vous savez quoi, à la demande expresse du bar Le Domaine, et dans le cadre de 5 jours de soirées festives, débats et rencontres... parce que Happy Birthday le bar fête ses 3 ans... Super Féministe débarque avec ses potes du collectif lesbien pour un


Bar féministe
le jeudi 26 avril 2012


Le super programme :

A partir de 19H:

Une p'tite expo sans prétention sur les relations passionnelles entre Lesbianisme et Féminisme depuis les années 70. Parce qu'il peut souvent être utile de savoir d'où on vient, parce que c'est quoi d'abord les mouvements féministes et lesbiens, parce que Monique Wittig c'est qui ça, parce que queer qu'est-ce que ça veut dire... bref pour qu'on se raconte et qu'on échange ensemble sur toutes ces histoires, de lesbiennes, de féministes, des deux, sur la domination masculine, la liberté sexuelle, les normes de genre ou l'égalité des droits, tout ça tout ça.

Un jeu-débat qu'on a concocté juste pour vous. Alors il y a des cartes, et dessus il y a juste quelques mots, des slogans politiques, des petites phrases entendues mille fois…

Des stands : comme d'hab', stands de réduction des risques et d’information pour discuter avec des militant-e-s, parler de santé sexuelle, découvrir des brochures…

Et bien sûr le bar et le dancefloor du Domaine pour faire la fête jusque tard dans la nuit…


Cette soirée est ouverte à tous/toutes… et aux autres aussi !


Tenez, qu'est-ce que vous dites d'une petite mise en oreille :





Liens : http://collectif-l.blogspot.fr/
           http://ledomainebar.fr/
adresse : 9 rue du jardin des plantes, Lyon 1er

jeudi 19 avril 2012

Besoin d’argent ?... 300 € si tu renonces à avorter !


S’il y a une supériorité qu’on peut reconnaître au camp des anti-IVG, c’est qu’ils sont blindés de thunes ! Tracts en quadrichromie, campagnes massives de courriers, actions de lobbying auprès des représentants politiques, achat de liens commerciaux sur le Net, il y a de l’argent qui circule ! Et oui que voulez-vous, ce n’est pas par le pouvoir de la prière, par la sainteté de ses ouailles ou par la vente d’images pieuses qu’on étend son emprise de nos jours… 
Alors forte de ce constat, voilà qu’en Allemagne une organisation anti-IVG investit aujourd’hui le domaine de l’assurance-maladie (1), et ça donne ça : une mutuelle allemande promet à ses assurées une prime de de 300 € contre la promesse de ne jamais avorter, ni d’inciter quiconque à le faire. Il faut également adhérer à une organisation anti-IVG. La  somme est versée à la naissance du premier enfant (parce qu’il ne suffit pas de promettre, il faut vous y mettre, manquerait plus qu’une femme ne souhaitant pas d’enfant, ou pire une lesbienne, profite indûment de l’aubaine). Pour la mutuelle qui a noué une alliance avec l’organisation ProLife, la démarche répondrait à un intérêt financier plus qu’idéologique, puisque cette mesure lui aurait attiré près de 1200 nouveaux clients… Alors heureusement la loi allemande oblige les mutuelles à un principe de neutralité et au remboursement des avortements légaux : les autorités vont donc y regarder de plus près, néanmoins cette initiative est inquiétante car elle révèle une nouvelle stratégie des anti-IVG. Cette organisation très catholique est d’ailleurs déjà présente en Suisse où elle s’est alliée à deux grands groupes d’assurance maladie.
Dans un contexte de privatisation de la santé, l’influence de groupes anti-IVG sur les politiques de remboursement des mutuelles pourrait être désastreuse.
Et face à une précarisation croissante, des femmes seront-elles un jour poussées à devoir choisir entre le droit à disposer de leur corps et une somme d’argent ? Nos utérus sont donc plus que jamais au cœur d’enjeux politiques et financiers. 

Encore une mission pour Super Utérus !

Val Vandale
Post scriptum : à l’heure où je finissais cet article, voilà que la documentaliste du Planning Familial 69 me signale les pratiques particulières d’une mutuelle bien française celle-là, Fidelis Santé (2). Se référant clairement à la doctrine catholique, cette mutuelle ne rembourse ni l’IVG, cela va de soi, ni l’IMG (Interruption médicale de grossesse, en cas de malformation grave du fœtus par exemple), ni la contraception, ni l’aide médicale à la procréation. Elle favorise également les familles nombreuses (surprime à partir du 3ème enfant), et reverse une partie de ses bénéfices à certaines associations bien sympathiques telles que la fondation Jérôme Lejeune et autres anti-IVG… Et il semble que la loi française ne trouve rien à redire à ce type de pratiques, l’adhésion à une complémentaire étant facultative !

1 - info relayée par le réseau CNDF/CADAC, citant l’agence Reuteurs. Voir le site Myeurop, http://fr.myeurop.info/2012/02/16/300-euros-contre-une-promesse-de-ne-pas-avorter-4607>,

lundi 16 avril 2012

Pinar Selek à Lyon

Décidément, la semaine prochaine est riche en féministeries : voici une initiative du groupe F.A.R*, une rencontre organisée avec l'activiste turque Pinar Selek à la librairie Terre des livres, ce samedi 21 avril à 17h.

Pour en savoir un peu plus sur Pinar Selek et son sombat, il y a un petit livret : http://dl.dropbox.com/u/58343415/13%20ans%20de%20r%C3%A9pression%20politique%20livret.pdf.pdf
et aussi le site du Comité Pinar Selek : http://www.pinarselek.fr 

Librairie ‘Terre des livres’, 86 rue de Marseille, Lyon 7°
Organisation Lyon : Féministes Arabes Révolutionaires F.A.R* : arabesfeministes@mailoo.org
Contact tournée conférence : komitepinarstrasbourg@gmail.com
Avec le soutien de Frisse et du Collectif Lesbien

dimanche 15 avril 2012

Les féministes slament aussi

Super Féministe tient à vous informer qu'un vent de slam féministe va souffler dans nos contrées rhônalpines la semaine prochaine. Petite présentation...

"Pour vous retournez le cerveau...
Pour posez vos textes et faire passez le mot...
Pour écoutez des coups de gueules et des coups de cœur...
Pour rencontrer pleins de féministes...

3 soirées de SLAM féministe

Le 19 Avril à Saint-étienne à la Gueule Noire avec Concert des Van Van, Infidel Castra, Dur et gay (16 rue du mont_quartier de Bellevue)
Le 20 Avril à Lyon au Riff Raff avec Concert de Vices et Râlements déviants en soutien à l'émission de radio On est pas des cadeaux! (100 cours Marietton- métro Valmy)
Le 21 Avril à Grenoble à la Malaprise avec le collectif Dalidark en non-mixité gouines-trans-meufs (30 rue Marbeuf)


L'alléchant programme lyonnais :




C'est quoi S'lame de fond?
Nous sommes un groupe féministe -gouines et trans- qui partageons des moments de création poético-politiques et des scènes slam afin de faire vivre des paroles singulières qu'on entend (trop) peu. Nous avons produit un recueil, histoire de partager et garder une trace, en DIY, qui sera disponible ce soir-là.
Scène : nous présenterons des textes collectifs issus de nos résidences et aussi des textes personnels et vous inviterons à dire vos coups d'gueule, vos coups d'coeur, vos textes !
Nous allons faire en sorte que l'espace scénique soit en priorité pour les gouines, les trans, les meufs, les pédés ! Venez nombreux-ses !"

jeudi 5 avril 2012

Rassemblons-nous samedi!

Lyon est peut-être la "capitale de la Résistance" dans les livres d'histoire, mais en ce moment, y'en a qui aimeraient bien la voir devenir capitale de l'extrême-droite apparemment... Après les groupes identitaires et néo-nazis, grand meeting FN à Lyon ce week-end, on en a de la chance! Voici donc un appel commun à plusieurs organisations pour se rassembler ce samedi :

"Dans le cadre de sa campagne, dans un contexte marqué par la multiplication des attaques contre les libertés, la criminalisation du mouvement social, la banalisation de la xénophobie et des propos anti-immigrés,… , le Front National a choisi Lyon pour organiser un de ses plus grands meetings, le samedi 7 avril prochain.
Dans un contexte local de violences commises par les mouvances d'Extrême-Droite, sur fond de surenchère, le choix de Lyon par Marine LE PEN pour en faire un temps fort de la fin de sa campagne n'est pas un hasard.
Nos organisations associatives, syndicales et politiques ont décidé de ne pas laisser sans réaction ce rassemblement des militants du FN et de celles et ceux qui en partagent les valeurs rétrogrades. Nos organisations réaffirment leur refus de la xénophobie et de la stigmatisation de « l’autre » (immigrée, étranger-e, homosexuel-le, femme, musulman-e, juif-ve, libre penseur-se,…).
Nos organisations affirment que le Front National ne propose aucune réponse aux problèmes sociaux de la majorité de la population et aux difficultés de vivre ensemble, uniquement sa « préférence nationale » qui est l'organisation de la discrimination dans la vie sociale.
Face au projet FN de haine, de bouc émissaire et de repli stérile sur une identité imaginaire et fantasmée, nos organisations proposent,

 Contre les idées du Front National :
RASSEMBLEMENT CITOYEN
Place des Terreaux
samedi 7 avril 2012, 14 h

Pour présenter un autre projet de société, humaniste et progressiste, bâtie autour du droit à la différence contre le repli de la différence des droits. Pour une société ouverte, libre et respectueuse, nos organisations rejettent les idées d'Extrême-Droite et réaffirment que chacune et chacun a sa place dans notre société quels que soient sa couleur de peau, ses origines, son genre, son orientation sexuelle,… Elles réaffirment que les droits sociaux et les libertés individuelles et collectives sont des acquis fondamentaux du bien-être humain."
 

Premières organisations signataires :
La CÉ Lyon, CGT 69, CGT Rhône-Alpes, COVRA, CCRASS, FASE 69, Forum Gay et Lesbien Lyon, FSU 69, Gauche Unitaire 69, Lesbian and Gay Pride Lyon, Ligue des Droits de l'Homme 69, Planning Familial69, MJS 69, NPA 69, Solidaires Rhône, SOS Racisme Rhône, UNEF Lyon.


 Et un petit texte paru dans le dernier D'Ebats Féministes (n°37) qui ne semble pas inapproprié : 

Marine Le Pen, une féministe? Laissez-nous en douter fortement!

La stratégie de Marine Le Pen relayée par certains médias est d’essayer de présenter la candidate du Front National comme une féministe : elle qui est divorcée et qui a réussi à jongler avec sa vie professionnelle, sa vie de mère et de femme politique.
Devons nous en rester là ? bien entendu que non, car les propos récents de Marine Le Pen ne vont pas dans ce que nous considérons comme nos aspirations en tant que féministe.
En ce qui concerne l’IVG, Marine Le Pen n’a de cesse de répéter que cet acte n’est pas « anodin » et que d’autres solutions s’offrent aux femmes comme des aides au logement, des aides financières ou l’adoption prénatale. Une sémantique très utilisée par les anti-choix ! Elle propose aussi le déremboursement de l’IVG car puisqu’il faut faire des économies elle préfère le remboursement des médicaments pour les personnes âgées... Dont acte…
Oui, Madame Le Pen l’avortement peut avoir des conséquences pour certaines femmes mais il fait surtout partie du parcours de vie d’une femme. Il faudrait plutôt lutter contre les embûches qui jalonnent le parcours de combattante que doivent effectuer les femmes pour avorter, contre les fermetures des CIVG et contre le jugement et la culpabilité que la société fait peser sur les femmes.
Vous pensez qu’il faut faire des économies en choisissant qui peut accéder ou non à la santé. Nous pensons qu’il faut maintenir l’accès égalitaire à la santé sur tout le territoire pour toutes et tous car notre santé ne se marchande pas et n’est pas négociable.
Madame Le Pen vous voulez « mettre le Planning Familial au pas »1 car nous serions selon vous un « centre d’incitation à l’avortement ». Jamais ! Madame Le Pen nous continuerons à défendre les droits des femmes et à les accompagner dans leur choix ou leur non choix que cela vous plaise ou non.
Madame Le Pen vous voulez renvoyer les femmes au foyer pour s’occuper des enfants soit disant parce que nous avons des emplois peu satisfaisants. Les mesures que vous proposez permettraient dites vous, d’augmenter la natalité en France car « après tout la retraite par répartition nécessite qu'il y ait de plus en plus d'enfants dans notre pays pour que, demain, ils puissent prendre en charge ceux qui seront à la retraite ».
Quelles sont vos mesures à destination des pères ? Sont-ils inaptes à s’occuper des enfants ? Quelles sont vos mesures pour l’égalité salariale et professionnelle ?
Non Madame Le Pen vous êtes définitivement (pour celles et ceux qui en doutaient encore) pas une féministe! 
Attention les filles, certainEs essayent encore une fois de faire un hold- up sur nos utérus !

lundi 2 avril 2012

Ton utérus en tricot !



Les aiguilles à tricoter, c’est pas que pour les faiseuses d’anges ! Des féministes américaines ont repris leurs aiguilles, et si cette initiative a bien un rapport avec l’avortement comme on va le voir, ça donne d’abord ça :



Beautiful non? Alors on vous explique. L’avortement est de nouveau au cœur du débat politique aux Etats-Unis. Des lois récentes dans plusieurs états visent à réduire l’accès à l’IVG, et à dissuader et culpabiliser les femmes qui y ont recours. Par exemple au Texas, les femmes en demande d’interruption de grossesse se voient imposer la vision en direct de l’échographie de l’embryon, avec en prime l’écoute des battements cardiaques. En cas de refus, les médecins sont tenus de leur faire une description précise de l'embryon.
Alors bien sûr les féministes américaines réagissent, et l’une de leurs actions fait preuve d’une belle originalité. Le message est clair :



L’idée est de créer des utérus en tricot, crochet, tissu etc. et de les envoyer à tous les représentants mâles du Congrès en disant  « s’ils ont un utérus, ils laisseront les nôtres en paix ! » (Vous me direz il y a sûrement des porteuses d’utérus qui ont voté ces lois… mais il n’empêche que quand le pouvoir est majoritairement occupé par les hommes, il est toujours bon de souligner que c’est eux qui contrôlent le corps des femmes…).

Voilà un extrait de leur site (traduction maison, un peu adaptée!) : http://www.governmentfreevjj.com/

Nous sommes des femmes, nous sommes fortes et intelligentes. Et nous avons le sens de l’humour.

Nous refusons l’ingérence du gouvernement sur nos corps et notre santé.

Nous n’avons pas besoin d ‘un gouvernement pour nous aider à prendre nos décisions au sujet de l’avortement.

Nous n’avons pas besoin que de grands pontes misogynes nous traitent de salopes et de prostituées (voir Etes-vous une salope ? article sur le blog)

Rejoignez-nous pour dire aux représentants du gouvernement des hommes « Touche pas à mon utérus ! En voilà un pour toi ! »

Le site contient plein de liens pour découvrir des utérus tricotés, des méthodes pour apprendre le crochet ou le tricot… on voit même des utérus au piano, dans les arbres :





Bref : créativité et humour au service d’un juste combat ! Avec l’idée de se réapproprier un savoir et un art traditionnellement dévolu aux femmes pour en faire un acte subversif ! Je ne suis pas sûre que Superféministe va se mettre au tricot pour autant, mais sait-on jamais…

Allez, juste pour le plaisir, une petite vulve en passant :
                                                       
  Antoinette FonK
                                                   (infos trouvées sur la Newsletter du Planning Familial n° 288)