mardi 31 janvier 2012

Super Féministe vaincra, tout simplement


En exclusivité, une première photo du Bar Féministe du 28 janvier!

Le plaisir (Miam!) est politique : c'était bien le thème du jour non ?!

(d'autres photos suivront)

jeudi 26 janvier 2012

La faute d'Eve

Un peu de culture après notre bar féministe :
Le lundi 30 janvier, à 19H30 au café-librairie le Tasse Livre, Place Sathonay : lecture-spectacle de trois courtes pièces (La Faute d’Eve, Par la révolte, Pourquoi vont-elles à l'église) par la compagnie La Nébuleuse. Ces textes sont de Nelly Roussel, militante féministe et anti-nataliste du début XXème siècle. 
Ça dure 30 minutes et c’est gratuit.

Touche pas à mon clito !

Dans le cadre de la journée internationale
contre les mutilations génitales



La Ville de Bron, le GAMS (Groupe pour l'Abolition des Mutilations Sexuelles) Rhône-Alpes et l’Association des Femmes Africaines de Bron organisent une projection-débat autour du film
Fleur du désert.


Débat avec des professionnel-le-s, la présidente et  la coordinatrice du GAMS Rhône-Alpes, un médecin du Conseil Général du Rhône et un représentant de l’équipe chirurgicale de Lyon Sud (à confirmer).
L'occasion de connaître les parcours des femmes en demande de réparation clitoridienne à Lyon.

C'est le lundi 6 février à 20h30 au cinéma Les Alizés. 214, avenue Franklin Roosevelt, à Bron. (tarif :4,80 €)

mardi 24 janvier 2012

Des mots doux pour nos député-e-s



Petite info pratique :


Le blog avait relayé une information sur la campagne menée par Cabiria : voir l'article "Avec Cabiria contre les violences faites aux prostituées et aux travailleuses du sexe". 
Les cartes postales de cette campagne (à signer et envoyer aux député-e-s) seront disponibles sur le stand du Planning Familial lors du Bar Féministe du 28 janvier : venez les signer (ou en discuter!).

Ramène ta culotte !

Appel à création !
Comme vous le savez, le Planning Familial 69 relance son Bar Féministe et ce sera le 28 janvier au café L’Autre Côté du Pont.

Pour présenter  la brochure « Tomber la culotte », nous avons imaginé un espace décoré à notre manière, avec des culottes par dizaines.

Alors : dessins, collages, photos, en pilou-pilou ou en feuilles de vigne, amenez vos culottes (strings, caleçons, gaines acceptées : Super Féministe n’est pas sectaire) !

samedi 21 janvier 2012

Manif-éclair le 28/01 : Pas de démocratie sans droits pour les femmes



Un peu de temps libre avant le bar Féministe du samedi 28 janvier? Et bien Super Féministe à pensé à vous qui voulez vivre sans temps mort et vous propose de rejoindre le Collectif « Solidarité avec les Femmes en Révolutions au Maghreb et au Proche-Orient» pour une Manif-éclair à 11H le 28/01, Esplanade de la Grande Côte.


Vous vous rappelez peut-être de la série de débats et de rencontres sur le thème « Femmes dans les révolutions arabes » organisée à Lyon en septembre dernier par un collectif d’associations féministes, dont le Planning Familial. A la suite de ces journées, les militantes venues de Tunisie, Egypte, Libye, Palestine, Irak, Syrie, Maroc, Algérie et les associations locales ont décidé de poursuivre leur action commune en créant un collectif. Son objectif : « faire valoir les droits des femmes à la participation à la vie politique et à l’amélioration de leur statut juridique ». Un blog a été créé qui permet à ces militantes de rester en contact et de diffuser les informations concernant l'action et la place des femmes dans chaque pays :

http : //femmes-en-revolution.blogspot.com/


Voici le tract d'appel à cette action :




PAS DE DEMOCRATIE
SANS DROITS POUR LES FEMMES
En 2011, les pays du Maghreb et du Proche-Orient ont été ébranlés par les révoltes et révolutions des peuples contre des dictatures en place depuis un demi-siècle. Des processus démocratiques se mettent en place.
Qu’en est-il pour les droits des femmes ?
Comme jamais auparavant, les femmes manifestent dans les rues, sur les places, bravent des sociétés sexistes, des Etats totalitaires. On les a vues mener la lutte sur internet et les réseaux sociaux, pour les droits des femmes autant que pour la démocratie. Fait rare et signe des temps, les femmes ont d’abord manifesté avec les hommes, arpenté les rues, occupé les places, mêlées aux hommes ou séparées, selon le degré d’influence de la Charia.
Tant qu’il s’agit de réclamer la démocratie en général, les femmes sont les bienvenues. Mais, une fois les dictatures tombées, quand elles exigent la démocratie pour elles, le machisme reprend vite ses droits. Comme le dit Geneviève Fraisse : « En Tunisie ou en Libye, le rappel de la religion, de son importance et de ses règles, sonne comme un paravent, un cache pour freiner la participation politique des femmes».
Les femmes n’ont plus peur. Elles continuent à s’organiser, à manifester, à réclamer leurs droits dans les rues ou sur le web.
En Tunisie, en octobre dernier, lors de l’ouverture de l’Assemblée constituante, les femmes ont manifesté pour revendiquer la consécration de l’égalité réelle et effective entre femmes et hommes au sein de la nouvelle constitution. Mais le gouvernement actuel ne compte que 3 femmes. Elles restent vigilantes quant à leurs droits et refuseront toute remise en cause de leurs acquis.
En Egypte, les femmes se sont fait une place dans la contestation et continuent à la tenir. Une jeune étudiante pose nue sur un site web pour dénoncer l’instrumentalisation du corps des femmes en invitant les hommes à se voiler. Malgré les violences qu’elles subissent, notamment de la part de l’armée, elles remportent des victoires. Ainsi, grâce à la ténacité de la militante Samira Ibrahim, la justice égyptienne a ordonné à la police militaire,  en décembre dernier, d’arrêter de pratiquer des tests de virginité sur des détenues militantes politiques.
En Lybie, l’Alliance libyenne des droits humains a organisé une manifestation le 4 janvier. Son appel à manifester précisait que « La révolution du 17 février qui nous a conduits à cette démocratie est une révolution dans laquelle toute la société libyenne, hommes et femmes, s’est soulevée contre l’injustice, la corruption et l’inhumanité ». L’objectif de la manifestation était de faire pression sur le Conseil National de Transition pour « assurer que les futures élections ne mettront pas les femmes à l’écart, mais au contraire permettront d’appuyer leur engagement dans la vie politique libyenne, non seulement au niveau local mais, plus important encore, à l’échelle nationale ».
Au Maroc, en Syrie comme au Yémen ou à Bahrein, les femmes luttent quotidiennement pour leur droits, et pour la démocratie. Elles sont comme les hommes victimes de la répression, de la torture et emprisonnées.
Ici ou là-bas, en situation de crise, les droits des femmes sont ignorés
ou remis en cause
Ici ou là-bas, l’égalité des sexes est le passage obligé 
de tout projet social véritablement démocratique
Pour défendre les droits des femmes dans le monde
 rejoignez-nous

 le 28 janvier 2012 à 11H pour une Manif-Eclair sur l’Esplanade
de la Grande Côte/ Lyon 1er/ Métro Croix-Rousse
Collectif « Solidarité avec les Femmes en Révolutions au Maghreb et au Proche-Orient»/             
 http : //femmes-en-revolution.blogspot.com/

mardi 17 janvier 2012

Bar féministe, le retour!

Vous avez aimé le premier bar féministe organisé par le planning familial 69 en mai dernier? Vous guettiez le prochain avec une impatience trépignante? Votre attente va enfin prendre fin : le bar féministe revient!





Ce sera donc le 28 janvier, de 16h à 1h du mat', même lieu, même principe.


Pour celles et ceux qui n'auraient pas tout suivi, un bar féministe du planning c'est un mélange subtil et original dont les éléments seront cette fois :

  - des boissons (alcoolisées ou non, bio et/ou de production locale)
  - des mets à déguster (soupes, tartes, fromages, desserts) pour le plus grand bien financier du planning (merci d'avance!)
  -  une expo interactive : comme la dernière fois, on compte sur vous pour participer avec vos mots, vos photos, dessins, etc, à l'élaboration d'un grand panneau/affiche sur le thème « Faites-nous, Faites-vous plaisir ! ». Mais encore, me direz-vous? Entre clips et clichés, discours à l’eau de rose et représentations pornos, tabous et injonctions, où se cache/se révèle notre plaisir ? Comment parler du plaisir des femmes ? Avec quels mots, quelles images ? Qu’avez-vous envie de dire ? De partager ? (amenez donc du matos pour vous laissez inspirer et inspirer les autres sur place : magazines à découper, photocops, citations...).
  -  un espace dédié à la santé des lesbiennes, bies et autres curieuses autour de la toute nouvelle brochure « Tomber la culotte! » (voir ce post pour en savoir plus et la consulter)
  - des stands avec des vrai-e-s militant-e-s du planning pour vous informer, discuter, sur les sexualités, les violences, le féminisme, etc...
  -  et à partir de 22h, place à la musique avec les Dirty Feet (Rock) et les Mangoustes (tzigane/fanfare)

Rectificatif : étant donné la toute nouvelle politique du bar de ne plus recevoir de groupes de musique, nous avons dû déprogrammer les groupes. Mais pas d'inquiétude, on va travailler la playlist et il y aura de toute façon de quoi passer un bon moment ensemble!

Venez donc festoyer féministement avec nous!

lundi 16 janvier 2012

Cette semaine on se fait Barbie !

Salut ami blogeur-euse ! Aujourd’hui on aborde une question fondamentale : Barbie et Ken auraient-ils fautés ?
En effet c’est maintenant officiel, Barbie est enceinte ! Il y a un bébé énorme dans son ventre !



Une interrogation bien légitime a germé au sein des esprits des potes de Super Féministe : mais enfin comment est-ce arrivé ? Nos jeux enfantins de frotti-frotta avec les poupées nous ont tous-tes amené au constat évident : Ken n’a pas de p'tit popol  !





Mais alors Ken est-il vraiment le père ? Serait-ce le Batman ou le GI Joe du fond du coffre à jouets ?




Barbie a-t-elle eu recours à une Procréation Médicalement Assistée (PMA)?

L’enquête est en cours !


















En attendant d’avoir des réponses sur cette sale histoire nous pouvons poser certains constats.

1-    Grâce à Barbie toutes les petites filles peuvent comprendre que quand tu tombes enceinte alors direct t’as un être humain de 8 kilos dans le bide, c’est important qu’elles sachent ça quand même, ça leur les bases pour quand devenues grandes elles participeront avec nous à un débat sur l’IVG.

2-    Une fois le bébé sorti du ventre de Barbie cette dernière redevient directement svelte et fraiche comme au premier jour, alors si Barbie peut le faire c’est bien que c’est carrément possible et que les nanas qui ne vivent pas comme ça sont des looseuses de mauvaise foi.
Bref tout ça pour dire une fois encore merci Barbie de porter comme toujours de si glorieux messages et de participer aussi intelligemment et pertinemment à l’émancipation des femmes !




J’ai même d’ailleurs envie de t’exprimer physiquement ma gratitude, et puis je suis prévenu-e : le sexe avec Barbie oui mais avec un préso !!

jeudi 12 janvier 2012

Le 13 janvier sur Radio Lilith

Lilith, Martine et les autres, c'est une émission de radio féministe sur Radio Canut.
Au programme ce vendredi 13 janvier, une émission sur les Babayagas :

"les Babayagas, ce sont des vieilles féministes qui s'organisent un lieu de vie autogéré.
Vous pourrez écouter un reportage sur le groupe des pionnières de Montreuil
et en direct on aura avec nous une Babayaga lyonnaise".




C'est sur Radio Canut, de 17 à 18h :

 
Si vous êtes sur Lyon ou sa région, vous pouvez écouter Radio Canut sur le
102.2 FM.

Sinon en direct sur internet
http://radio.canut.free.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=17&Itemid=43

Et si vous voulez réécouter cette émission elle sera ensuite sur le blog
http://blogs.radiocanut.org/lilithmartineetlesautres/

Bonne écoute!

mardi 10 janvier 2012

Manifestation antifasciste SAMEDI 14 JANVIER A 14H



Et oui, Super Féministe est antifasciste! Vous vous en doutiez? Ben vous aviez raison, parce que lutter contre la montée de courants ouvertement racistes, sexistes et violents, dont les fondements s'opposent à la notion même d'égalité des droits, s'inscrit juste dans la logique de son combat féministe!
Et c'est pourquoi le Planning Familial69 fait partie du Collectif69 de vigilance contre l'extrême-droite qui appelle à une manifestation ce samedi.
En un peu plus lisible que ci-dessus, ça donne ça :


Samedi 14 janvier 2012 
Ne laissons pas la rue aux néonazis!!
 
 
Le 15 octobre dernier, en marge d'un « Colloque Nationaliste » conclu par un hommage à Pétain, le conseiller régional Alexandre Gabriac, exclu du Front National pour ses multiples saluts nazis, a créé à Lyon au Pavillon du Parc de la Tête d’Or, un nouveau groupuscule : «  Les Jeunesses Nationalistes ».
Son emblème et sa charte ne laisse aucun doute sur l’idéologie de ce mouvement ; Yvan Benedetti (proche de Gabriac, exclu du FN et conseiller municipal à Vénissieux) l’a très bien résumé à la sortie de ce Congrès :
« Travail, Famille, Patrie, ce n’est pas de la nostalgie. Ce sont des valeurs d’avenir. Plus que l’Egalité et la Fraternité, qui ne sont que des mots creux et utopiques ».
 
Il est également utile de rappeler que ces deux personnes sont membres de l’Œuvre Française qui compte en son sein les purgés et/ou l’aile ultra du Front National et qui se distingue par un antisémitisme viscéral.
 
Lors de sa conférence de presse, Alexandre Gabriac annonçait un premier événement majeur sur Lyon pour le début d’année 2012 ; et après une action homophobe en octobre dernier contre les publicités Eram représentant une famille homoparentale (la famille hétérosexuelle traditionnelle étant le seul modèle acceptable pour eux), son mouvement veut passer à la vitesse supérieure.
 
En effet, les Jeunesses Nationalistes ont lancé un appel National à manifester le 14 janvier prochain pour protester contre la présence française en Afghanistan.
 
Cet appel a fait le tour des différentes organisations ou groupes d’extrême-droite sur le territoire et il faut s’attendre à une présence importante de fascistes ou autres néonazis de tout horizon : le mouvement nationaliste révolutionnaire 3ème Voie (proche des néonazis lyonnais de Lyon Dissident), le GUD dont les militants sont actuellement le cœur du nouveau mouvement de Gabriac ont déjà communiqué sur cette journée.
 
Une nouvelle fois Lyon est la ville choisie pour une manifestation de l'Extrême-Droite la plus radicale.
Avant le "colloque nationaliste",  nous avons déjà dû subir la Marche des Cochons au mois de mai dernier avec les événements violents qui s’en sont suivis, il est hors de question de laisser une nouvelle fois ces nervis exprimer leurs théories raciste et xénophobe.
 
Il est clair que cette action contre la présence des soldats français en Afghanistan n’est qu’un prétexte pour occuper la rue et déverser leur propagande haineuse ; il est habituel de voir ces groupuscules récupérer ou détourner des événements sans afficher clairement leur idéologie.
De plus, il n’est un secret pour personne que le retour des soldats s’accompagne (pour eux) bien évidemment d’un redéploiement de ceux-ci dans les quartiers difficiles (comme le demande également le Bloc Identitaire).
 
Donc, sous des airs patriotiques, les Jeunesses Nationalistes veulent faire une opération de communication en occupant la rue et profiter de cette mascarade pour propager une idéologie basée sur un soi-disant « ennemi intérieur », déjà utilisée dans le passé.
 
Refusant que Lyon soit la place de libre expression de la haine et de la xénophobie, le Collectif 69 de Vigilance appel à une manifestation antifasciste massive et populaire le samedi 14 janvier 2012 :
 
  • pour protester contre la présence des Jeunesses Nationalistes et de leurs alliés dans nos rues,
  • pour demander la dissolution de ce groupuscule dont l’idéologie se rapproche de celle des régimes nazis et fascistes du siècle dernier,
  • pour dénoncer les violences de ces groupes haineux qui continuent de proliférer grâce à des locaux ouverts au public.
  • pour contester la politique gouvernementale actuelle visant à faire de l'étranger le responsable de tous nos maux et légitimant ainsi les actions de ces groupuscules.
 
Soyons nombreux-ses pour contrer cette montée plus qu’inquiétante de l’extrême-droite et de tous ces groupuscules, menace pour les libertés et le vivre ensemble!!
Rendez-vous le 14 janvier à 14h place du Pont, métro Guillotière.
Alors, à samedi!

vendredi 6 janvier 2012

Ca devrait devenir cultissime !

Bonjour les ami-e-s de Super féministes! Petit cadeau du jour pour laisser opérer la catharsis et partir plein-e-s de très bonnes intentions en soirée. Pour info les SHAKA PONK ont une date de concert sup au transbo le 12/12/11. Longue vie aux apologues de la non monogamie!

TENACIOUS AC



Paroles de Sex Ball:
I've got a boyfriend, a kinda supermale,
The kind a man u gotta get into ya bed
I've got a girlfriend, the kindo supa belle,
the kind a girl ' the whole world wanna bang
We are wired my lova sista, U got me, my lova bro' I' got ya
I wanna be a bouncing bouncing ball, In love I'm gonna fall, gonna fall lika sex ball

I ve got a boyfriend, a kind'o' supermale,
the kind a man u gotta get into your bed
We are wired my loca sista, You got me, my loco bro' I got ya
I've got a girlfriend, a loopy girlfriend,
The kind a girl ' the whole world's lovin'
I'm tired of minimum-bubble-gum-sex-planz
I'm gonna fall, gonna fall lika sex ball

A 3-some-multi-fun-he-she, dirty deeds
Oh bad seeds ! Doncha tell your mom about our multi -fun-X-some
We are dirty kids
The bad seeds wanna dance dance dance

I've got a girlfriend, the kindo supa belle,
the kind a girl who's coming hard in your hand
I ve got a boyfriend, a kind'o' supaman,
the kind a man u gotta get into your head
We're gettin higher we're gettin higher ,
You got me, my loco bro' I've got ya

I have a feeling ' we're not really doing what we were told to do
I can imagine my dady screaming at me 'cause I came down on you
It's kindo' gross, it's kindo' gross, a kinda bueno- the kinder-loss
A silver cross on a naked breast is such a mess, such a mess, such a fucked up mess hey ...

jeudi 5 janvier 2012

Petits conseils aux parents en détresse post-nowel

Votre fille a reçu de son oncle Tartanpion et de sa tante Gudule un superbe livre avec des paillettes et du rose tout partout dans lequel à la fin ô surprise! la princesse épouse le prince du royaume voisin et « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants »?
Pas de panique, ne courez pas faire un autodafé (c'est assez mal vu, et de surcroît, peut s'avérer dangereux), plusieurs solutions s'offrent à vous :
1) vous avez les tickets de caisse : miracle de Noël, vous pouvez échanger facilement et discrètement le malheureux opportun qui vous pique les yeux et le cerveau!
2) vous n'avez pas ces foutus tickets, ben pas de souci, y'a toujours ebay!
Contre quoi?? comment ça il n'existe pas de livres pour enfants intéressants voire antisexistes, mais si mais si, détrompez-vous : quelques exemples pour enfants en tous genres...

Dans la collection des Mademoiselle Zazie de Delphine Durand et Thierry Lenain chez Nathan, vous pourrez trouver des petites histoires qui cherchent à sortir des stéréotypes. J'ai bien aimé notamment Mademoiselle Zazie et la robe de Max.


  « Jérôme par cœur », c'est comme ça que Raphaël exprime son amour pour Jérôme, un amour d'enfant, tout simple et évident. (c'est un album de Thomas Scotto et Olivier Tallec aux éditions Actes Sud Junior)


Si vous avez envie de casser la tête de toutes ces empaffées de princesses de contes de fées, faites plutôt un tour chez la Princesse Finemouche de Babette Coole. C'est une princesse pas comme les autres qui préfère faire de la moto et s'occuper de ses dragons et autres lézards de compagnie plutôt que de ses prétendants. Mais quand elle s'en occupe, c'est pas triste non plus...


Dans un genre d'humour peut-être un peu plus déconcertant vous pouvez jetez un coup d'œil aux images fines et décalées d'Anna Boulanger dans son album, Papa, c'est quoi un homme haut sekçuel?, Zoom éditions.



Et puis, et puis...  


Allez, je peux pas résister, voici un des albums préférés de mon enfance à moi : Histoire de Julie qui avait une ombre de garçon de Christian Bruel et Anne Bozellec, éditions être, pour celles et ceux qui n'ont pas envie de rentrer dans leur bocal de cornifilles ou de cornigarçons.










 


Sans oublier les éditions Talents Hauts dont une des deux grandes lignes éditoriales est « la lutte pour l'égalité des sexes », rien que ça! 
 
Enfin, rien que pour vous, une petite trouvaille au détour d'un salon jeunesse : Elle de Ania Lemin, Esperluette éditions.

Alors, c'est-y pas l'abondance?

The BFF (The Big Friendly Feminist)


Féministes contre l'islamophobie

Une petite initiative qui pourrait bien vous intéresser...
Renseignements et/ou inscription avant le 4 février : feministescontreislamophobie@gmail.com

mardi 3 janvier 2012

C'est en slogant qu'on devient féministe

Une super idée : quelque 600 slogans féministes ont été relevés par les auteures de cet ouvrage, une mine d’or de créativité, d’humour, de pertinence politique, pour la mémoire des luttes et pour notre inspiration future…

Allez, petite sélection pour le plaisir :


Les balais au feu 1971
                                        Notre ventre est à nous 1971
  Prolétaires de tous pays, qui lave vos chaussettes ? 1972
                    La femme est au-dessus du niveau de la mère 1972
    Viol Go Homme 1976
Oui Papa Oui Chéri Oui Patron Y en a marre 1976
Viol de gauche, Viol de droite, Même combat 1976

Dans la rue, la chasse est ouverte toute l’année 1976
Le printemps sera doux avec les goudous 1977

Oh vierge Marie qui l’a eu sans l’avoir fait
Fais que nous le fassions sans l’avoir 1979
Prenons la nuit, ce soir et tous les autres 1979
 Grrr…Rêve des femmes, Soyons infâmes 1980
                                                  La liberté est-elle un fœtus de paille ? 1982

                      LE CORPS DES FEMMES EST LA PREMIERE TERRE COLONISEE 1993
La lesbienne est une utopie en marche 1997
                       Clito, inventez-vous la vie qui va avec 1997

 Aimons-nous sans œufs 1997
                 Sale arabe, sale pute, sale pédé – Même combat, même loi 2004
Les loups sont dans la bergerie, les brebis ont la rage 2008

           Benoît XVI, Tais-toi quand on baise ! 2010
Pas de chance au tirage, une chance au grattage 2010
                                                     L’agresseur ne sonne pas – Il a la clé 2010
    Plutôt dragon que princesse 2010


En bonne flemmouze que je suis, j’ai d’abord feuilleté le bouquin, découvrant des slogans au hasard des pages, savourant une sélection de photos qui retrace l’évolution visuelle des manifs des années 70 à nos jours …
Et puis j’ai fini par lire les textes et je les ai trouvés bien intéressants : ils soulignent l’importance de la manifestation dans l’histoire du mouvement féministe français, moment de fête, de contestation, pour revendiquer mais aussi pour éprouver sa force collective (en non-mixité notamment). Aujourd’hui encore on retrouve la créativité dans les slogans, dans le graphisme, la grande place laissée à l’expression personnelle, aux pancartes faites maison ou réalisées sur place : « Le cortège de la manifestation féministe ne s’exprime pas d’une seule et même voix, il se veut protéiforme, polyphonique, polygraphique, en jeu constant entre un corps collectif qui agit et des individus qui se rencontrent. Il est possible de penser que l’expérience vécue de la manifestation féministe ait été celle d’un collectif curieusement soucieux de la singularité de ses membres. » écrit Béatrice Fraenkel.
Exemple d’un débat après une manif en 1975 :
Une femme s’interroge : « Qu’est-ce qu’une manif féministe ? » Réponse : « C’est là où on ne crie pas la même chose ! »

Quelques semaines après la manif de nuit non mixte qui a suscité tant de polémique…, un écho pas si lointain d’une autre époque qui nous rappelle que ces débats sont une constante du mouvement… et si c’était une force plutôt qu’un problème ?

Antoinette FonK


40 ans de slogans féministes 1970/2010
Corinne App
Anne-Marie Faure-Fraisse
Béatrice Fraenkel
Lydie Rauzier
Editions iXe, 2011, 18 €
Aussi disponible à la documentation du Planning Familial 69

Plein d’images de la manif de nuit non mixte du 26 novembre 2011 à Lyon, sur le site de Rebellyon : http://rebellyon.info/Fortes-solidaires-et-en-colere.html

Super Féministe : philosophie politique, même pas peur!

Au programme de l’université populaire de Lyon ce mois de janvier, 4 conférences de Claude Gautier autour du thème Une critique féministe et politique de la conception libérale de la société politique :

Le mercredi 04 janvier :
                         La conception libérale de la société des égaux : une société sous contrat
Le mercredi 11 janvier :
                         La société des égaux est une société masculine
Le mercredi 18 janvier :
                         Contre l’exclusion des femmes de la société politique
Le mercredi 25 janvier :
                         Les formes d’analogie entre contrat social, contrat sexuel et contrats privés

Claude Gautier est professeure de philosophie morale et politique et de philosophie des sciences sociales à l’Université Paul Valéry, Montpellier III. Elle a collaboré, entre autres, à l’ouvrage collectif « Le souci des autres. Ethique et politiques du Care » (sous la direction de Patricia Paperman et Sandra Laugier, Editions de l’EHESS).

Je n’y connais rien en philosophie politique, mais ça me semble toujours intéressant de comprendre comment un champ de connaissances qui se veut universaliste peut être réinterrogé par les théories féministes (et notamment les théories anglo-saxonnes sur l’éthique du care que l’on connaît peu en France).

Tout ça, c’est gratuit, et ça se passe au lycée La Martinière Terreaux, 41 cours Général Giraud, 69001 Lyon, de 19H à 21H.
Pour connaître tout le programme des Universités Populaires :


Antoinette FonK