jeudi 5 avril 2012

Rassemblons-nous samedi!

Lyon est peut-être la "capitale de la Résistance" dans les livres d'histoire, mais en ce moment, y'en a qui aimeraient bien la voir devenir capitale de l'extrême-droite apparemment... Après les groupes identitaires et néo-nazis, grand meeting FN à Lyon ce week-end, on en a de la chance! Voici donc un appel commun à plusieurs organisations pour se rassembler ce samedi :

"Dans le cadre de sa campagne, dans un contexte marqué par la multiplication des attaques contre les libertés, la criminalisation du mouvement social, la banalisation de la xénophobie et des propos anti-immigrés,… , le Front National a choisi Lyon pour organiser un de ses plus grands meetings, le samedi 7 avril prochain.
Dans un contexte local de violences commises par les mouvances d'Extrême-Droite, sur fond de surenchère, le choix de Lyon par Marine LE PEN pour en faire un temps fort de la fin de sa campagne n'est pas un hasard.
Nos organisations associatives, syndicales et politiques ont décidé de ne pas laisser sans réaction ce rassemblement des militants du FN et de celles et ceux qui en partagent les valeurs rétrogrades. Nos organisations réaffirment leur refus de la xénophobie et de la stigmatisation de « l’autre » (immigrée, étranger-e, homosexuel-le, femme, musulman-e, juif-ve, libre penseur-se,…).
Nos organisations affirment que le Front National ne propose aucune réponse aux problèmes sociaux de la majorité de la population et aux difficultés de vivre ensemble, uniquement sa « préférence nationale » qui est l'organisation de la discrimination dans la vie sociale.
Face au projet FN de haine, de bouc émissaire et de repli stérile sur une identité imaginaire et fantasmée, nos organisations proposent,

 Contre les idées du Front National :
RASSEMBLEMENT CITOYEN
Place des Terreaux
samedi 7 avril 2012, 14 h

Pour présenter un autre projet de société, humaniste et progressiste, bâtie autour du droit à la différence contre le repli de la différence des droits. Pour une société ouverte, libre et respectueuse, nos organisations rejettent les idées d'Extrême-Droite et réaffirment que chacune et chacun a sa place dans notre société quels que soient sa couleur de peau, ses origines, son genre, son orientation sexuelle,… Elles réaffirment que les droits sociaux et les libertés individuelles et collectives sont des acquis fondamentaux du bien-être humain."
 

Premières organisations signataires :
La CÉ Lyon, CGT 69, CGT Rhône-Alpes, COVRA, CCRASS, FASE 69, Forum Gay et Lesbien Lyon, FSU 69, Gauche Unitaire 69, Lesbian and Gay Pride Lyon, Ligue des Droits de l'Homme 69, Planning Familial69, MJS 69, NPA 69, Solidaires Rhône, SOS Racisme Rhône, UNEF Lyon.


 Et un petit texte paru dans le dernier D'Ebats Féministes (n°37) qui ne semble pas inapproprié : 

Marine Le Pen, une féministe? Laissez-nous en douter fortement!

La stratégie de Marine Le Pen relayée par certains médias est d’essayer de présenter la candidate du Front National comme une féministe : elle qui est divorcée et qui a réussi à jongler avec sa vie professionnelle, sa vie de mère et de femme politique.
Devons nous en rester là ? bien entendu que non, car les propos récents de Marine Le Pen ne vont pas dans ce que nous considérons comme nos aspirations en tant que féministe.
En ce qui concerne l’IVG, Marine Le Pen n’a de cesse de répéter que cet acte n’est pas « anodin » et que d’autres solutions s’offrent aux femmes comme des aides au logement, des aides financières ou l’adoption prénatale. Une sémantique très utilisée par les anti-choix ! Elle propose aussi le déremboursement de l’IVG car puisqu’il faut faire des économies elle préfère le remboursement des médicaments pour les personnes âgées... Dont acte…
Oui, Madame Le Pen l’avortement peut avoir des conséquences pour certaines femmes mais il fait surtout partie du parcours de vie d’une femme. Il faudrait plutôt lutter contre les embûches qui jalonnent le parcours de combattante que doivent effectuer les femmes pour avorter, contre les fermetures des CIVG et contre le jugement et la culpabilité que la société fait peser sur les femmes.
Vous pensez qu’il faut faire des économies en choisissant qui peut accéder ou non à la santé. Nous pensons qu’il faut maintenir l’accès égalitaire à la santé sur tout le territoire pour toutes et tous car notre santé ne se marchande pas et n’est pas négociable.
Madame Le Pen vous voulez « mettre le Planning Familial au pas »1 car nous serions selon vous un « centre d’incitation à l’avortement ». Jamais ! Madame Le Pen nous continuerons à défendre les droits des femmes et à les accompagner dans leur choix ou leur non choix que cela vous plaise ou non.
Madame Le Pen vous voulez renvoyer les femmes au foyer pour s’occuper des enfants soit disant parce que nous avons des emplois peu satisfaisants. Les mesures que vous proposez permettraient dites vous, d’augmenter la natalité en France car « après tout la retraite par répartition nécessite qu'il y ait de plus en plus d'enfants dans notre pays pour que, demain, ils puissent prendre en charge ceux qui seront à la retraite ».
Quelles sont vos mesures à destination des pères ? Sont-ils inaptes à s’occuper des enfants ? Quelles sont vos mesures pour l’égalité salariale et professionnelle ?
Non Madame Le Pen vous êtes définitivement (pour celles et ceux qui en doutaient encore) pas une féministe! 
Attention les filles, certainEs essayent encore une fois de faire un hold- up sur nos utérus !