mercredi 30 novembre 2011

Rebelles au quotidien : direct sur Radio Canut le 2 décembre à partir de 20h

Radiorageuses
Nébuleuse des Emissions radio de fEministes, gouines, trans, femmes... 
---Des Etincelles sur Les ondes---

Le réseau Radiorageuses se réunira le week-end du 2-3-4 Décembre. L’occasion pour nous d’inviter des collectifs et féministes lyonnais à participer à un direct de 20H à Minuit Vendredi 2 Décembre.

Le direct sera organisé par des personnes de Radiorageuses, et vous pouvez venir dès 19h00 à la radio pour participer : voir le programme, parler en direct, écouter et rencontrer pleins de meufs, gouines, trans et féministes de différentes villes. L’idée c’est que pleins de meufs en luttes, féministes de partout se rencontres et débattent et échangent sur leurs expériences !

Vendredi 2 Décembre à partir de 20h00 « Rebelles au quotidien ».

Un thème assez large qui nous permet de l’articuler de plein de manières et de reprendre le slogan de Radio Canut « la plus rebelle des radios ». A nous de le mettre à notre sauce féministe ! Nous voulons parler concrètement de nos luttes au quotidien. Comment on lutte ? Avec qui ? Comment on vit les luttes ? C’est quoi nos vies ? Nos vies de féministes ? Comment on articule toutes les luttes auquelles on prend part ?

Les luttes ne sont pas que des chiffres, des faits qui se suivent, des évènements, des comptes-rendus... On est prisEs dedans avec toutes nos émotions, on les tisse et construit au quotidien.

Ramenez tous ce que vous inspire ce thème !

Donc venez avec vos idées, vos coups de gueule, votre envie d’écouter ou/et de débattre ; préparez quelque chose ou venez les mains dans les poches ; amenez un petit truc à boire et à manger c’est toujours convivial !
La team lyonnaise des Radiorageuses !


- Site de Radiorageuses :
http://www.radiorageuses.net/

- Site de radio Canut :
http://radio.canut.free.fr/index.php?option=com_frontpage&Itemid=1

jeudi 24 novembre 2011

Le séducteur, l'épouse exemplaire et la menteuse

              
            Un ouvrage autour de l’affaire DSK qui ne revient pas sur « tout ce qui s’est passé dans la chambre du Sofitel », ne nous fait pas pleurer sur « le destin brisé d’un séducteur », admirer « le courage de l’épouse exemplaire » ou conspuer « la menteuse » : le propos de ce livre est d’analyser le traitement politique et médiatique de cette affaire en France, et ce qu’il révèle de la société française aujourd’hui. Cet ouvrage regroupe une vingtaine de contributions : prises de positions féministes dans les jours qui ont suivi l’arrestation de DSK, analyses faites « à distance » de l’événement qui mettent en perspective  les propos tenus par la classe politique et les journalistes.
           
 Il offre plusieurs angles d’analyse :
-          L’affaire comme révélateur de la manière dont sont considérées les violences sexuelles en France, avec le discours sur « la séduction à la Française », qui entretient volontairement la confusion entre manœuvres de séduction et acte de domination, avec le soupçon systématique porté sur « l’accusatrice » dans les affaires de viol et d’agression sexuelle.
-          Le double langage des politiques qui mettent l’égalité hommes/femmes au cœur des Valeurs-de- la- République quand il s’agit de dénoncer le Sexisme-dans-les-Banlieues, et font  preuve d’une solidarité de caste dès que le soupçon se porte sur l’un des leurs,
-          Mais aussi les stéréotypes de classe et de race qui se sont exprimés autour de cette affaire, l’opposition caricaturale créée par les médias entre les systèmes judiciaires américains et français (le nôtre étant bien plus garant de la présomption d’innocence comme le vérifient tous les jours les 26 % de prévenu-e-s qui  occupent les prisons françaises), etc.
A lire également un article fort intéressant qui présente les revendications des femmes de chambre américaines qui se sont exprimées sur leurs conditions de travail à l’occasion de cette affaire.
Bref, si comme nous vous avez fulminé devant la déferlante médiatique qui a entouré cette affaire, cet ouvrage vous sera salutaire (on fulmine toujours autant, avec des arguments en plus) !
                                                                                             Antoinette FonK
          Un troussage de domestique
          Coordonné par Christine Delphy
          Editions Syllepses, 2011, 7 €

Au secours, vous êtes laide!!

Yep tout le monde!
Vous est-il déjà arrivé étant enfant de vous retrouver coincé-e-s, gardé-e-s par votre grand-mère par exemple, et contraint-e-s de regarder les feux de l'amour?
Et ben moi oui! Et pour tous ces instants traumatisants de solitude intellectuelle précoce, et aussi parce que quelque part mieux vaut sans doute voir le verre à moitié plein et considérer que si ce genre de daubes télévisuelles participent que je le veuille ou non de ma culture au moins ça a le mérite de me faire trouver cette vidéo très marrante, je vous invite donc à la découvrir à votre tour. Fédérons-nous! Nous victimes qui avons subi les feux de l'amour, Dallas, la croisière s'amuse, amour gloire et beauté... Tou-te-s uni-e-s pour nous foutre de leur gueule!



A+
Nymphe NORLEVO

Hot Topic

Salut les ami-e-s de super féministe!
je vous poste aujourd'hui cette petite chanson, j'imagine que vous la connaissez déjà mais quand même. D'abord parce que le tigre ça fait jamais de mal de les ré-écouter, ensuite parce que cette zik elle me file tellement la pêche que c'est devenu ma sonnerie de réveil le matin!
Alors voila, petit conseil pratique pour militant-e-s : si tu as teufé toute la nuit et que ce matin c'est dur pour toi de te lever pour être à l'heure à la manif ECOUTE ÇA !! 


Hot topic is the way that we rhyme 
Hot topic is the way that we rhyme 
One step behind the drum style 
One step behind the drum style 
Carol Rama and Elanor Antin 
Yoko Ono and Carolee Schneeman 
You're getting old, that's what they'll say, but 
Don't give a damn I'm listening anyway 
Stop, don't you stop 
I can't live if you stop 
Don't you stop 
Gretchen Phillips and Cibo Matto 
Leslie Feinburg and Faith Ringgold 
Mr. Lady, Laura Cottingham 
Mab Segrest and The Butchies, man 
Don't stop 
Don't you stop 
We won't stop 
Don't you stop 
So many roads and so much opinion 
So much shit to give in, give in to 
So many rules and so much opinion 
So much bullshit but we won't give in 
Stop, we won't stop 
Don't you stop 
I can't live if you stop 
Tammy Rae Carland and Sleater-Kinney 
Vivienne Dick and Lorraine O'Grady 
Gayatri Spivak and Angela Davis 
Laurie Weeks and Dorothy Allison 
Stop, don't you stop 
Please don't stop 
We won't stop 
Gertrude Stein, Marlon Riggs, Billie Jean King, Ut, DJ Cuttin Candy,
David Wojnarowicz, Melissa York, Nina Simone, Ann Peebles, Tammy Hart,
The Slits, Hanin Elias, Hazel Dickens, Cathy Sissler, Shirley Muldowney,
Urvashi vaid, Valie Export, Cathy Opie, James Baldwin,
Diane Dimassa, Aretha Franklin, Joan Jett, Mia X, Krystal Wakem,
Kara Walker, Justin Bond, Bridget Irish, Juliana Lueking,
Cecelia Dougherty, Ariel Skrag, The Need, Vaginal Creme Davis,
Alice Gerard, Billy Tipton, Julie Doucet, Yayoi Kusama, Eileen Myles 
Oh no no no don't stop stop............

bonne écoute!
TENACIOUS AC

la fin des tampons?

Super Féministe aime bien tout ce qui est pratique. Et en plus, comme elle est sympa, elle partage ses bons plans.

Car comme un certains nombre de gens, Super Féministe saigne régulièrement. Sauf qu’elle possède un instrument super chouette qui réduit un peu les inconvénients de cette période : la coupe menstruelle.

En gros c’est une coupe en silicone, souple, qu’on place dans le vagin, un peu plus bas qu’un tampon. On la vide ensuite quand elle est pleine, avant de la remettre. Et ses avantages sont multiples, en comparaisons aux serviettes et tampons.
  •      Ça coûte bien moins cher : une coupe peut durer 5-10 ans, et coûte entre 15 et 30 euros. C’est un petit investissement, mais c’est vite rentable (et c'est ça de moins qu’on donne à l’industrie cosmétique) 
  •       Écologiquement, c’est quand même pas mal de ne jeter qu’une coupe de temps en temps plutôt que de balancer une dizaine de protections par mois…
  •   D’un point de vue hygiène-santé, avec la coupe le sang ne reste pas au contact des muqueuses, pas de macération, pas d’assèchement, pas de produits plus ou moins toxiques au contact du sexe.
  •   Et puis encore plein d’autres avantages : une grande contenance, pas de fuites, jamais en rade, du sport sans problème, du sexe en veux tu en voilà, et quand même l’argument ultime : voir enfin ce sang !
Ce petit outil très pratique se trouve principalement en magasin bio, en pharmacie et sur Internet. Il y a différentes marques, comme la Lunacopine, la Mooncup, la Fleurcup, la Divacup, et plein d’autres ! 

Ensuite pour l’entretient c’est assez simple, il suffit de laver la coupe au savon avant de la remettre, et de la faire bouillir à chaque fin de cycle pour la stériliser.


Velovelu

mercredi 23 novembre 2011

L'homosexualité pervertit les enfants de Saint Petersbourg

C'est du moins ce que prétend un projet de loi de la ville de Saint Petersbourg qui vise à interdire tout propos positif ou propagande au sujet des LGBT ( lesbiennes,gay,bi,trans).
Cette loi aurait pour conséquence de stigmatiser clairement ces communautés en leur interdisant formellement de se montrer ou de s'exprimer en tant que tels, sous prétexte de protéger les mineurs de ces influences "néfastes".

Cette loi en cours de vote par le parlement local de Saint Saint-Pétersbourg a de fortes probabilités de devenir une loi fédérale s'appliquant à l'ensemble de la Russie.

Un acte de discrimination extrêmement grave de la part de la Russie, qu'il est important de dénoncer !

Voici un lien expliquant de manière plus précise cette triste affaire :

http://egalitedesdroits.yagg.com/2011/11/18/saint-petersbourg-une-loi-pour-interdire-lexpression-de-tout-propos-positif-sur-les-lgbt/

Il est possible de protester contre cette loi et de faire savoir à nos dirigeants qu'il est urgent de rappeler à la Russie que les Droits de l'Homme ne sont pas une option :

http://www.allout.org/fr/actions/russia_silenced

dimanche 13 novembre 2011

Marche de nuit

Voici une petite soirée bien originale et néanmoins sympathique en perspective!
Avez-vous déjà marché dans la rue la nuit avec que des nanas autour de vous, non mais j'veux dire, un groupe quoi, plus de 10, plus de 20, plu de... ??!
Et bien pour ma part, les quelques fois où je l'ai fait ça a été une expérience à la fois intéressante, joyeuse et fortifiante, alors comme je suis une grande partageuse, voilà les infos pour la prochaine marche de nuit non mixte à Lyon (qui est aussi la première depuis au moins.. pfouh... 5 ou 6 ans!!!), le 26 novembre 2011!