jeudi 24 novembre 2011

la fin des tampons?

Super Féministe aime bien tout ce qui est pratique. Et en plus, comme elle est sympa, elle partage ses bons plans.

Car comme un certains nombre de gens, Super Féministe saigne régulièrement. Sauf qu’elle possède un instrument super chouette qui réduit un peu les inconvénients de cette période : la coupe menstruelle.

En gros c’est une coupe en silicone, souple, qu’on place dans le vagin, un peu plus bas qu’un tampon. On la vide ensuite quand elle est pleine, avant de la remettre. Et ses avantages sont multiples, en comparaisons aux serviettes et tampons.
  •      Ça coûte bien moins cher : une coupe peut durer 5-10 ans, et coûte entre 15 et 30 euros. C’est un petit investissement, mais c’est vite rentable (et c'est ça de moins qu’on donne à l’industrie cosmétique) 
  •       Écologiquement, c’est quand même pas mal de ne jeter qu’une coupe de temps en temps plutôt que de balancer une dizaine de protections par mois…
  •   D’un point de vue hygiène-santé, avec la coupe le sang ne reste pas au contact des muqueuses, pas de macération, pas d’assèchement, pas de produits plus ou moins toxiques au contact du sexe.
  •   Et puis encore plein d’autres avantages : une grande contenance, pas de fuites, jamais en rade, du sport sans problème, du sexe en veux tu en voilà, et quand même l’argument ultime : voir enfin ce sang !
Ce petit outil très pratique se trouve principalement en magasin bio, en pharmacie et sur Internet. Il y a différentes marques, comme la Lunacopine, la Mooncup, la Fleurcup, la Divacup, et plein d’autres ! 

Ensuite pour l’entretient c’est assez simple, il suffit de laver la coupe au savon avant de la remettre, et de la faire bouillir à chaque fin de cycle pour la stériliser.


Velovelu